Madagascar : La Banque mondiale prévoit d’accorder un financement supplémentaire de 60 millions $ en 2023

0
527
Industrie textile Malgache
Madagascar recevra 60 millions $ de la Banque mondiale en 2023 en raison des efforts consentis dans les secteurs de l'élevage et du textile.

La Banque mondiale accordera un financement supplémentaire de 60 millions $ à Madagascar cette année. Le pays bénéficiera de ce montant en raison des efforts consentis dans le développement des secteurs de l’élevage et du textile.

La Société financière internationale (SFI), la branche de la Banque mondiale en charge de la promotion du secteur privé, estime que Madagascar a fait des efforts importants dans le développement des secteurs de l’élevage et du textile. Ces progrès permettront à la Grande île de bénéficier d’un financement supplémentaire de 60 millions $ de la Banque mondiale cette année, indique French People Daily. L’annonce a été faite hier par le ministère malgache de l’économie et des finances.

Lire aussi : Madagascar : 100 millions $ de la Banque mondiale pour soutenir les moyens de subsistance

La performance du secteur textile a augmenté de 35%

« Des efforts majeurs ont été constatés sur les avancées des deux secteurs, reconnues par les deux parties à Madagascar », a déclaré le ministère. Selon les autorités malgaches, les exportations de bétail sont « en bonne voie ». Par ailleurs, en 2022, la performance du secteur textile a augmenté de 35%. Au premier trimestre 2023, ce secteur a connu une croissance de 14%.

Lire aussi : Madagascar : un financement de 1,5 million de dollars pour encourager la cuisson propre

La croissance économique de Madagascar a atteint 5,7% en 2022, contre une prévision de 4,4%

Outre les secteurs de l’élevage et du textile, la Banque mondiale et Madagascar prévoient de collaborer dans d’autres domaines. Il s’agit de l’inclusion financière, des infrastructures, des télécommunications et de l’exploitation minière, indique le ministère de l’économie. En 2022, la croissance économique de Madagascar était prévue à 4,4 %. Toutefois, les efforts du gouvernement ont permis de relever cette prévision à 5,7 %, a déclaré Victoria Kwakwa, vice-présidente régionale de la Banque mondiale pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe.

Lire aussi : Madagascar : La Banque mondiale accorde un financement additionnel de 100 millions $ pour améliorer les infrastructures routières