Madagascar : L’USAID finance la construction d’infrastructures d’eau et d’assainissement

0
594
Système-Assainissement
L’USAID et l’AFD cofinancent la construction d’infrastructures d’eau et d’assainissement dans deux communes à Madagascar.

Le gouvernement américain finance l’installation d’infrastructures d’eau et d’assainissement dans deux communes de Madagascar. Les systèmes d’eau et d’assainissement bénéficieront à 4 447 personnes dans les deux communes.

Des infrastructures d’eau potable et d’assainissement ont été installées dans deux communes de Madagascar. Les projets ont été réalisés dans la commune d’Andonabe dans la région de Vavotavy et dans la commune d’Andrainjato dans la région de Haute Matsiatra. Les travaux sont cofinancés par l’Agence Américaine pour le Développement International (USAID) et l’Agence Française de Développement (AFD).

4 447 bénéficiaires

« Cet ensemble de systèmes d’adduction en eau potable est destiné à répondre aux besoins quotidiens des 4 447 personnes issues de ces deux Collectivités Territoriales Décentralisées », a déclaré le ministre de l’Eau, de l’Assainissement et de l’Hygiène, Fidiniavo Ravokatra. Les nouvelles infrastructures sont constituées de nouveaux barrages de captage d’eau, de stations de traitement d’eau, de réservoirs d’eau, de canalisations. Elles sont également constituées de douches, de latrines publiques, de stations de lavage des mains et de points d’eau, rapporte Midi Madagasikara. En outre, certaines infrastructures relient les systèmes d’eau locaux aux écoles et aux centres de santé.

Lire aussi : 220 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer l’approvisionnement en eau potable à Madagascar

30 millions $ de l’USAID pour financer le projet RANO WASH

L’USAID finance cette initiative dans le cadre de la mise en œuvre du projet Rural Access to New Opportunities in Water, Sanitation and Hygiene (RANO WASH). Les deux communes bénéficiaires font partie des 250 municipalités soutenues par USAID dans le cadre de ce projet.  Ce programme couvre une période de six ans. Il est financé à près de 30 millions $ par l’USAID. Son objectif est de renforcer l’accès équitable à l’eau potable et d’améliorer les services d’assainissement dans sept régions de Madagascar. Le soutien de l’agence permettra de réduire les délais et les coûts d’approvisionnement en eau pour les ménages. L’accès à l’eau potable, à l’assainissement de base et à une bonne hygiène permettra de sauver des vies et de garantir une bonne santé, notamment pour les enfants.

Seulement 6% de la population rurale a accès à des installations sanitaires

Selon l’UNICEF, seulement 34% de la population rurale a accès à l’eau potable. En outre, seuls 6 % de ces populations rurales ont accès à des installations sanitaires gérées en toute sécurité. Pourtant, « l’accès à une eau potable en quantité et qualité suffisantes, à un coût abordable est un droit fondamental. De même, de bonnes pratiques d’hygiène sont essentielles pour une bonne santé et une bonne nutrition », a déclaré Nary Ramanarivo, spécialiste en eau, assainissement et hygiène à l’USAID Madagascar. Les infrastructures ont été construites grâce à des partenariats public-privé initiés par les autorités malgaches, a précisé Fidiniavo Ravokatra.

Lire aussi : Madagascar : La Banque mondiale octroie 134,9 millions pour soutenir la résilience du secteur sanitaire