Mali : l’ONU veut mobiliser 686 millions $ pour aider 5,3 millions de personnes vulnérables

0
817
Stéphane Dujarric, porte-parole de l'ONU, Mali

L’ONU prévoit de mobiliser 686 millions de dollars d’aide humanitaire pour le Mali. Ce financement permettra d’aider 5,3 millions de personnes parmi les plus vulnérables du pays.

L’ONU et ses partenaires humanitaires ont lancé, lundi dernier, le Plan de réponse humanitaire 2022 pour le Mali. L’organisation prévoit de mobiliser 686 millions $ auprès des investisseurs pour le pays d’Afrique de l’Ouest. Cette somme permettra d’aider 5,3 millions de personnes vulnérables du pays.

Près de 7,5 millions de personnes ont besoin d’aide au Mali

Selon le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, environ 7,5 millions de Maliens ont besoin d’aide. Ce niveau de besoins est plus élevé qu’il ne l’a été depuis 2012, a-t-il précisé. « L’année dernière a été caractérisée par une détérioration de la situation humanitaire en raison de l’insécurité croissante dans la région centrale du pays », a-t-il ajouté. Cette crise est en train de s’étendre à la région du sud.

Lire aussi: Plus de 50 000 réfugiés maliens sont de retour dans leurs villages d’origine

Selon les prévisions de l’organisation, plus de 1,8 million de personnes auront besoin d’une aide alimentaire cette année. L’année dernière, ce chiffre était de 1,3 million de personnes. Ces chiffres représentent le plus haut niveau d’insécurité alimentaire enregistré depuis 2014. Pour Stéphane Dujarric, l’insécurité alimentaire a été exacerbée par la violence et les chocs climatiques.

Une crise exacerbée par les attaques violentes

Les attaques violentes des groupes armés ciblent de plus en plus les civils. L’année dernière, les pertes civiles ont fortement augmenté dans le nord et le centre du Mali, indique l’ONU. Malgré les défis croissants, « les organisations humanitaires ont atteint plus de 2,5 millions de personnes ayant besoin d’une aide humanitaire l’année dernière ».

Lire aussi: L’UE fournira 175 millions € pour aider 8 pays d’Afrique occidentale et centrale

Le Mali connaît l’insécurité depuis 2012. Les coups d’État successifs et les combats entre les forces gouvernementales et les rebelles Touaregs ont contribué à l’instabilité que connaît le pays. « L’insécurité s’est étendue, la situation humanitaire s’est détériorée, davantage d’enfants ne sont pas scolarisés et le pays est affecté par un cycle sans fin d’instabilité », a déclaré le représentant spécial de l’ONU. Il dirige la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali.