Mali : la CEI accorde une subvention de 1,8 million $ à WeLight pour l’électrification via les mini-réseaux solaires

0
85
Illustration électrification via les mini-réseaux solaires au Mali
La CEI Africa offre une subvention basée sur les résultats (RBF) d’une valeur de 1,8 million de dollars à WeLight au Mali.

La fondation pour l’Énergie propre et l’inclusion énergétique en Afrique (CEI Africa) offre une subvention basée sur les résultats (RBF) d’une valeur de 1,8 million de dollars à WeLight. Ce financement permettra d’électrifier plusieurs communautés rurales au Mali à travers les mini-réseaux solaires.

Électrifier 35 000 personnes dans les zones rurales

Ces fonds appuieront les activités d’électrification de WeLight dans les zones rurales du Mali, où l’entreprise est présente depuis 2021. Selon les estimations de la CEI, la subvention contribuera à étendre les cinq mini-réseaux solaires actuellement exploités par l’entreprise. Dans cette optique, il est prévu la construction d’au moins neuf nouveaux mini-réseaux verts. Cela permettra d’électrifier 35 000 personnes dans les zones rurales du pays.

Lire aussi : Tchad : Proparco finance 1,5millions€ pour les mini-réseaux solaires en zone urbaine

1 000 connexions dans les villages maliens

Il faut noter que les cinq mini-réseaux installés ces dernières années ont favorisé 1 000 connexions dans les villages maliens. Le soutien de la CEI est « une étape importante, puisqu’il permet d’atteindre neuf villages supplémentaires. L’accès à l’électricité à usage productif est vital, car il permet le développement socio-économique dans divers domaines pour la communauté », a précisé Moez Zouaoui, le coordinateur national de WeLight Mali.

Exécution d’un accord de subvention

Cependant, l’octroi de la subvention basée sur les résultats dépend de la réalisation de certaines conditions préalables convenues entre CEI Africa et WeLight. Il s’agit notamment de l’exécution d’un accord de subvention. C’est ce que souligne la fondation lancée par la Kreditanstalt für Wiederaufbau (KfW), l’agence allemande de développement. Par conséquent, la subvention sera décaissée à la finalisation des nouveaux raccordements électriques. Selon la Direction nationale de l’énergie (DNE), le Mali, bénéficiaire de ce financement, avait un taux d’accès à l’électricité de 53 % en 2021.

Lire aussi : Les mini-réseaux pourraient alimenter 380 millions d’Africains d’ici 2030