Maroc : le FMI approuve un prêt de 5 milliards $ pour la prévention des crises

0
849
Dirhams marocains
Le FMI approuve un prêt de 5 milliards $ en faveur du Maroc, au titre de la ligne de crédit modulable (FCL).

Le FMI a approuvé un financement de 5 milliards $ pour le Maroc dans le cadre de la Ligne de Crédit Flexible (FCL). Les fonds aideront le Royaume à prévenir les crises.

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé une ligne de crédit de 5 milliards $ pour le Maroc. Ce prêt, d’une durée de deux ans, permettra de prévenir les crises auxquelles le pays est confronté. Les autorités marocaines considèrent cette facilité comme une mesure de précaution.

Lire aussi : Le Maroc sollicite une ligne de crédit de 5 milliards $ auprès du FMI

Le Maroc est confronté à diverses crises, dont la sécheresse

« Les politiques macroéconomiques et le cadre institutionnel très solides du Maroc ont permis à son économie de rester résiliente aux multiples chocs négatifs qui se sont produits au cours des trois dernières années, notamment la pandémie, deux sécheresses et les retombées de la guerre en Ukraine », a déclaré Antoinette Sayeh, directrice générale adjointe du FMI. Cependant, l’économie marocaine reste vulnérable à une détérioration de l’environnement économique et financier mondial. Le pays est confronté à la hausse des prix des matières premières et à des sécheresses récurrentes. La facilité contribuera donc à renforcer les réserves extérieures du Maroc, indique un communiqué du FMI. L’accord fournira au pays une assurance supplémentaire contre les risques.

Le Maroc a déjà bénéficié de quatre accords de ligne de précaution et de liquidité

Ces dernières années, le Maroc a eu accès à la ligne de précaution et de liquidité du FMI. Depuis 2012, le pays a bénéficié de quatre accords de ligne de précaution et de liquidité, d’une valeur d’environ 3 milliards $ chacun.

Lire aussi : Le FMI augmente les limites de financement des pays membres à 200% de leur quote-part annuel