Maroc : la BAD finance un projet agricole à hauteur de 127 millions $

0
843
Mohammed Sadiki, ministre marocain de l’Agriculture

La Banque africaine de développement (BAD) a accordé un financement de 127 millions $ au Maroc. Cette enveloppe soutiendra la mise en œuvre du Programme d’Appui au Développement Inclusif et Durable des Zones Agricoles et Rurales (PADIDZAR). 

Le PADIDZAR s’inscrit dans la nouvelle stratégie agricole du gouvernement marocain. Cette stratégie a été baptisée « Génération Green 2020-2030 ». Son objectif est de renforcer les capacités des agriculteurs et de faire la promotion de l’emploi. Mohammed Sadiki, le ministre marocain de l’Agriculture, s’est félicité du niveau et de la qualité des relations de coopération entre le Maroc et la BAD. Il a remercié cette institution pour l’appui précieux et constant qu’elle apporte au Maroc pour la mise en œuvre des réformes structurelles essentielles.  

Renforcer la résidence climatique

Le programme encouragera une utilisation plus efficiente des ressources en eau afin de renforcer la résilience climatique de l’agriculture marocaine. Le projet travaillera sur une meilleure valorisation de l’eau d’irrigation et l’utilisation de nouvelles techniques de conversion du sol. Le PADIDZAR devra également permettre de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations des zones agricoles et rurales.

Lire aussi : RDC : 70 millions $ de la BAD pour le développement agro-industriel du Ngandajika