Maroc : une société israélienne s’associe à Gaia Energy pour investir 1,3 milliard $ dans les énergies renouvelables

0
822
Vue d'ensemble après la signature d'accord entre Marom, filiale de la société israélienne Gandyr, et Gaia Energy.

Le groupe israélien Gandyr s’associe à la société marocaine Gaia Energy pour promouvoir le développement des énergies renouvelables au Maroc. Les deux sociétés investiront 1,3 milliard $ dans ce secteur au cours des deux prochaines années.

Marom, filiale de la société israélienne Gandyr, et Gaia Energy veulent investir dans les énergies renouvelables au Maroc. Les deux entreprises prévoient d’investir 1,3 milliard $ dans ce secteur. L’investissement portera sur des projets d’énergie renouvelable au cours des deux prochaines années.

Lire aussi : Maroc : le gouvernement et l’IRENA signent un accord pour l’hydrogène vert

1,3 milliard $ pour financer quatre projets d’énergie renouvelable

Ce montant permettra à Gaia Energy de financer quatre projets d’énergie renouvelable. Ces projets concernent l’autoproduction, l’agri-voltaïque, l’hydrogène vert et l’exportation d’électricité verte.

Ces investissements permettront au Royaume d’atteindre ses objectifs en matière d’énergie verte. Le Maroc prévoit de porter à 60% la part des énergies renouvelables dans son mix énergétique. Le pays déploie également les énergies renouvelables dans le secteur des transports.

Gaia Energy est présente dans 9 pays africains

La société marocaine Gaia Energy est l’un des plus grands développeurs de projets d’énergie renouvelable en Afrique. Elle développe, finance, construit et exploite des centrales électriques renouvelables. Elle est présente dans 9 pays africains. L’entreprise dispose de plusieurs projets éoliens et solaires photovoltaïques à grande échelle.  Gaia Energy a été fondée en 2009 par Zniber Moundir.

L’entreprise a initié six grandes coentreprises dans ses projets au Maroc. Elle s’est notamment associée à des leaders mondiaux de l’énergie tels qu’Iberdrola et Enel, rapporte le média marocain Challenge.

Lire aussi : COP26 : le Maroc veut atteindre 60 % d’électricité renouvelable d’ici à 2030

Le groupe Gandyr investit dans des entreprises durables. Le groupe dirige notamment ses investissements dans des entreprises israéliennes. Il opère dans les domaines de l’industrie, de la technologie, de l’immobilier et des énergies renouvelables.