Mastercard s’associe à des universités américaines pour renforcer le e-learning en Afrique

0
774
Pendant 2ans, 135 enseignants et membres du personnel de 10 institutions partenaires seront formés pour concevoir et dispenser des cours en ligne.

La Fondation Mastercard, l’Université internationale des États-Unis en Afrique (USIU-Afrique) et l’Université d’État de l’Arizona (ASU) ont annoncé le lancement d’une initiative d’apprentissage en ligne. Cette dernière s’inscrit dans le cadre du programme de bourses d’études de la Fondation Mastercard. Elle permettra à plus de 600 000 étudiants africains de poursuivre leur formation à distance.

La pandémie de Covid-19 a contraint de nombreuses universités à suspendre les cours en présentiel et à se tourner vers l’apprentissage en ligne. S’appuyant sur les progrès effectués, cette initiative renforcera la capacité des universités partenaires à offrir des cours en ligne de qualité. Par ailleurs, le programme donnera la chance aux personnes vivant avec un handicap, aux jeunes femmes, et aux personnes déplacées à l’intérieur du pays de bénéficier d’un enseignement à distance.

« Cet accord renforcera les capacités d’apprentissage en ligne auprès des universités. Il permettra d’offrir un enseignement en ligne de haute qualité et inclusif tous les étudiants. Il soutiendra également le développement d’une communauté de pratique en e-learning », a déclaré Freida Brown, vice-présidente par de l’USIU-Afrique.

La première phase du programme est prévue pour durer deux ans. Durant cette période, 135 enseignants et membres du personnel de 10 institutions partenaires seront formés pour concevoir et dispenser des cours en ligne. Environ 95 000 étudiants auront accès à l’apprentissage en ligne au cours de cette phase. L’initiative sera étendue lors de la deuxième phase (2022 à 2025). Le nombre d’apprenants en ligne devrait passer à plus de 600 000. L’initiative inclura de nouveaux partenaires, qui ne font pas actuellement partie du programme.

Les établissements participant actuellement au programme sont : l’Institut Africain des Sciences Mathématiques (AIMS), l’Université américaine de Beyrouth , l’Université Ashesi, TERRE Université, l’Université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (KNUST), l’Université de Makerere, l’Université internationale des États-Unis-Afrique, l’Université d’Abomey-Calavi, l’Université de Gondar et l’Université du Rwanda.

Lire aussi : Epson et World Mobile s’associent pour offrir un enseignement de qualité en Afrique