Mauritanie : le gouvernement inaugure une usine de production de lait au nord de Nouakchott

0
523
Production de lait
Le Premier ministre mauritanien a inauguré une usine de production de lait et de ses dérivés à Nouakchott.

Mohamed Ould Bilal Messoud, Premier ministre mauritanien a inauguré mardi dernier, une usine de production de lait concentré et ses dérivés. Situé dans la wilaya de Nouakchott- Nord, l’usine a une capacité de production de 422 000 tonnes.

La capacité de production de 422 000 tonnes est répartie comme suit : 187 000 tonnes de lait de vache et 131 000 tonnes de lait de chamelle. 14 000 tonnes de lait de brebis et 90 000 tonnes de lait de chèvre seront aussi produites par jour. La Mauritanie vise à atteindre l’autosuffisance dans les secteurs où elle dispose d’importants avantages concurrentiels. L’usine de production de lait permettra dans ce sens de développer la production nationale. Par ailleurs, l’usine créera 120 opportunités d’emplois permanents et 200 non permanents. C’est ce qu’a indiqué Lemrabott Ould Bennahi,  ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme. Pour un début, l’usine produira 50 tonnes de lait par jour soit 100 000 canettes. Une telle quantité accélérera l’atteinte de l’autosuffisance dans la filière laitière. En plus du marché local, la société exportera ses produits vers les marchés de la région. Notamment les pays de la zone CEDEAO.

Lire aussi : Mauritanie : le gouvernement met en service une unité de production d’oxygène médical à Nouakchott

Le secteur privé participe au développement national

Pour Mohamed Zeine El Abidine Ould Cheikh Ahmed, président du patronat mauritanien, 

« ce projet constitue une indication positive de l’engagement des acteurs économiques nationaux à mettre en œuvre leurs projets ». Il a indiqué que 44 projets ont déjà été exécutés jusque-là. L’usine relève de la société « Nezaha Tijariya ». Le projet a un coût total de  6 milliards d’anciennes ouguiyas soit près de 160 millions d’euros. Il est financé par une boîte allemande à hauteur de 3 milliards de d’anciennes ouguiyas. Il s’agit d’un financement sur le long terme.

Lire aussi : Mauritanie : 450 millions $ pour mettre en œuvre du plan d’assainissement de la ville de Nouakchott

Lire aussi: Mauritanie : le gouvernement bénéficie d’un prêt de 30 millions de dollars pour la fourniture de l’eau à Kiffa