Niger : 1000 anciens combattants seront recrutés comme réserve militaire

0
491
Armée-niger
Le ministère nigérien de la Défense a lancé, lundi, la mobilisation de 1000 anciens combattants, devant constituer une réserve militaire.

Contrairement aux militaires en service, les réservistes n’iront pas au front, mais surveilleront des infrastructures et des chantiers clés.

Le ministère nigérien de la Défense a lancé lundi une opération de mobilisation de 1000 anciens combattants, devant constituer une réserve militaire. Ceux-ci auront pour mission de sécuriser les projets de développement et de venir en aide aux forces de défense en activité.

Contrairement aux militaires en service, les réservistes ne seront pas appelés à aller au front. Leur rôle se limitera à surveiller des infrastructures et des chantiers clés. La réserve sera constituée de soldats ayant quitté leur position entre 2017 et 2022.

Lire aussi : Niger : 7 djihadistes tués lors d’une attaque terroriste à Tamou

Une insécurité grandissante

Au Niger, la menace terroriste s’intensifie, perturbant la quiétude des populations. En octobre, le pays a connu plusieurs assauts terroristes, ayant fait quelques victimes dans le rang des forces de l’ordre. La zone des « Trois frontières » située entre le Niger, le Burkina Faso et le Mali fait partie des plus touchées. Elle subit depuis 5 ans des attaques perpétrées par des terroristes affiliés au groupe État islamique.

En juin dernier, le ministre de l’Éducation a déclaré que 791 écoles ont été fermées dans les quatre régions les plus touchées par l’insécurité. Ces écoles comprenaient 759 écoles primaires et 32 établissements d’enseignement secondaire général.

Lire aussi : Niger : 3 policiers tués par des bandits à Maradi, une première dans la région