Le FMI fournira 50 millions $ au Niger

0
636
FMI
Le Niger conclut un accord avec le FMI pour obtenir un nouveau financement dans le cadre de son programme de FEC triennal.

Cette aide s’inscrit dans le cadre d’une Facilité élargie de crédit (FEC) approuvée par le FMI en décembre 2021. Elle permettra au Niger de catalyser les financements bilatéraux et multilatéraux.

Le Fonds monétaire international (FMI) fournira bientôt une enveloppe de 50,7 millions $ au Niger. Cette aide vise à couvrir les besoins de financement extérieur du pays. Elle sera soumise à l’approbation du Conseil d’administration de l’institution en décembre prochain. 

Ce financement s’inscrit dans le cadre d’un programme de Facilité élargie de crédit (FEC) validé par le FMI depuis décembre 2021. L’accord triennal devrait permettre au Niger d’obtenir une somme totale de 275,8 millions $ pour catalyser les financements bilatéraux et multilatéraux.

Lire aussi : L’Égypte parvient à un accord de 3 milliards $ avec le FMI

Des perspectives de croissance positives…

Selon le FMI, la croissance économique du Niger devrait atteindre 7,1% en 2022 et sera maintenue à ce niveau en 2023. Elle sera soutenue par la reprise du secteur agricole et l’augmentation de l’investissement privé. À partir de 2024, le pays connaîtra une croissance à deux chiffres qui sera notamment portée par la hausse de la production pétrolière et la mise en œuvre des réformes structurelles. 

Pour concrétiser ces projections, le FMI invite les dirigeants à renforcer la mobilisation des recettes intérieures et à améliorer l’efficacité des dépenses publiques. Il faudra également consolider le système éducatif et la résilience aux effets du changement climatique. Le FMI s’engage, pour sa part, à « appuyer les efforts des autorités » pour une meilleure gouvernance, a déclaré Antonio David, chef de mission du FMI au Niger. 

Lire aussi : Le FMI octroie 1,9 milliard $ à la Tunisie
Fidèle DJIMADJA