Niger : l’AFD investira 16 milliards FCFA pour la sécurité

0
498
Sécurité alimentaire
L’AFD injecte environ 16 milliards de FCFA dans deux projets de sécurité alimentaire et de promotion de la paix au Niger.

L’AFD fournira un financement de 22 millions d’euros pour soutenir la sécurité alimentaire des ménages vulnérables et la prévention des défis dans la région du Sud-Ouest du Niger.

L’Agence française de développement (AFD) prévoit de débloquer 22 millions d’euros, soit 16,7 milliards de francs CFA, pour soutenir deux projets au Niger. Les conventions de financement ont été signées entre le ministre nigérien des Finances, Ahmat Jidoud, et l’ambassadeur français au Niger, Sylvain Itté. Le projet d’appui à la sécurité alimentaire des ménages (PASAM 5) recevra une subvention de 10 millions d’euros pour améliorer la sécurité alimentaire des ménages les plus vulnérables. En collaboration avec l’ONG Karkara et l’Agence nationale pour le financement des collectivités territoriales (ANFICT). Parallèlement, le projet de prévention Sud-Ouest bénéficiera de 12 millions d’euros de subvention pour relever les défis de la région. Un accent particulier sera mis sur les solutions durables et inclusives axées sur la prévention.

Lire aussi : Niger : L’AFD accorde 48,6 millions $ pour soutenir le développement durable de l’élevage pastoral

Une collaboration étroite entre les deux pays

Le ministre nigérien des Finances a souligné l’importance de ces financements en tant qu’investissement significatif pour le pays, témoignant de la coopération de qualité entre le Niger et la France dans l’amélioration des conditions de vie de la population. L’ambassadeur français a également souligné le soutien apporté par la France aux autorités nigériennes, considérant la signature des conventions comme une démonstration concrète de cet engagement. Ces projets témoignent de la coopération franco-nigérienne et de l’engagement de la France envers le développement du Niger et la lutte contre le terrorisme.

Lire aussi : Niger : L’AFD accorde 17,8 millions € à des projets d’éducation et l’environnemen