Niger : l’Allemagne construit un hôpital militaire de référence à Niamey

0
183
Coopération Niger- Allemagne : signature d'un accord relatif à la construction d'un hôpital militaire de référence à Niamey.

La ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius, a révélé lors d’une visite au Niger la reprise des projets suspendus en 2024, incluant la construction d’un hôpital militaire de pointe à Niamey. Cette initiative, destinée à offrir des soins de qualité aux militaires et à leurs familles, renforce la coopération militaire entre les deux pays.

La ministre allemand de la Défense, Boris Pistorius, a confirmé aujourd’hui la reprise de plusieurs projets au Niger. Parmi ceux-ci, la construction d’un hôpital militaire de référence à Niamey. Cette annonce intervient à la suite d’une séance de travail fructueuse entre le membre du gouvernement allemand et son homologue nigérien, le général Salifou Mody. Elle marque un nouvel élan dans la coopération militaire entre les deux pays.

Un hôpital de pointe pour le Niger et la sous-région

L’hôpital militaire, dont la construction débutera en 2024, est envisagé comme un centre médical de pointe non seulement pour les militaires nigériens et leurs familles, mais également pour les forces armées de la sous-région. Le ministre Pistorius a souligné l’importance de cet outil médical performant. D’après lui, il contribuera à l’amélioration de la prise en charge médicale des personnels militaires.

La visite du ministre allemand, accompagné d’une délégation importante, a également permis de discuter de la relance de divers projets, notamment le développement de centres de formation pour les sous-officiers et les forces spéciales. L’Allemagne a également apporté son soutien à des initiatives telles que le transport militaire et d’autres projets stratégiques.

Lire aussi : En froid avec le pouvoir militaire, la France fermera son ambassade au Niger

Renforcement de la coopération militaire

Le général Salifou Mody a souligné l’engagement de l’Allemagne dans le renforcement des capacités militaires du Niger, notamment à travers des centres de formation. Par ailleurs, il a annoncé que les questions relatives au stationnement des troupes étrangères seront dorénavant soumises à l’appréciation du peuple nigérien. Cela marque une nouvelle étape dans la coopération bilatérale.

Il faut noter que l’Allemagne a actuellement 120 soldats stationnés sur la base aérienne de Niamey. À travers le projet en cours, le pays renforce sa présence militaire dans la région, contribuant ainsi à la stabilité et à la sécurité du Niger et de ses partenaires.

Lire aussi : Rwanda : l’AFD mobilise 75 millions d’euros pour la construction d’un hôpital de pointe…