Le Nigeria détiendra un quart des projets pétroliers en Afrique d’ici 2026 (Global Data)

0
735
Nigeria-pétrole-gaz
Le Nigeria devrait lancer 109 projets pétroliers et gaziers au cours des quatre prochaines années, selon un rapport de Global Data.

Plus d’une centaine de projets pétroliers et gaziers seront exécutés par le pays ouest-africain, au cours des quatre prochaines années, selon un rapport de la société d’analyse Global Data.

Le Nigeria devrait lancer 109 projets pétroliers et gaziers au cours des quatre prochaines années. Cela représente 24 % des projets qui seront lancés sur l’ensemble du continent, au cours de la même période.

Sur les 109 projets, au moins 14 auront rapport à la pétrochimie. 26 projets seront liés aux secteurs en amont, notamment l’exploitation des champs pétrolifères. 31 projets seront relatifs aux secteurs médians et 38 aux secteurs en aval (raffinerie).

Lire aussi : La Libye détrône le Nigeria et devient le premier producteur de pétrole d’Afrique (OPEP)

« Le Nigeria investit principalement dans des projets de production, de stockage et de raffinerie de pétrole et de gaz au cours des cinq prochaines années. Ces projets à venir stimuleront l’économie et aideront le pays à passer d’un importateur à un exportateur de produits raffinés, en particulier vers les pays voisins », a commenté Taja Pappoppula, analyste chez Global Data.

La raffinerie Dangote fait partie des projets de raffinerie les plus importants à venir au Nigeria. Le projet, qui devrait démarrer cette année, aura une capacité de production de 650 000 barils par jour.  Une fois lancée, il s’agira de la plus grande raffinerie individuelle d’Afrique. Le pays réalise également des investissements importants dans le traitement du gaz naturel, les pipelines et les projets de liquéfaction afin de réduire sa dépendance au pétrole, qui génère la majorité des recettes du pays.

Lire aussi : Nigeria : Dangote entend former 900 ingénieurs pour sa raffinerie de pétrole