Nigeria : Le Royaume-Uni débloque 2,5 millions $ pour renforcer le personnel de santé

0
449
Renforcement du personnel de Santé
Le Royaume-Uni s'engage à accorder près de 2,5 millions $ pour aider le Nigeria à renforcer son personnel de santé.

Le Royaume-Uni s’est engagé à verser près de 2,5 millions $ pour aider à renforcer le personnel de santé au Nigeria. Cette subvention permettra au pays de renforcer les compétences de son personnel et d’améliorer les résultats à long terme.

Le Royaume-Uni accorde au Nigeria près de 2,5 millions $ sur deux ans pour soutenir le secteur de la santé. Les fonds serviront à renforcer le personnel de santé du pays. Ils permettront d’optimiser les performances, la qualité et l’impact du personnel de santé grâce à des politiques et des stratégies fondées sur des données probantes, rapporte APA News.

Lire aussi : 37 pays africains manquent cruellement de personnel de santé (OMS)

Augmenter le nombre et la qualité des travailleurs de la santé

Selon le haut-commissaire britannique au Nigeria, le Dr Richard Montgomery, « un personnel de santé qualifié et bien motivé est essentiel pour le Nigéria ». L’OMS estime que la pandémie de Covid-19 a exacerbé les difficultés auxquelles est confronté le système de santé nigérian, notamment en ce qui concerne la disponibilité du personnel de santé. Le financement britannique aidera donc le pays à développer son personnel et à améliorer les résultats à long terme. Le soutien financier du Royaume-Uni permettra de développer des stratégies de transformation afin d’augmenter le nombre et la qualité des travailleurs de la santé.

Soutien de l’OMS

L’OMS prévoit de mettre à disposition sa « capacité technique » et la contribution de ses « 37 bureaux infranationaux ». Ce soutien permettra de mettre en œuvre le programme dans six États nigérians. Il s’agit de Cross River, Enugu, Jigawa, Kaduna, Kano et Lagos. L’appui technique de l’organisation soutiendra « l’élaboration de politiques et de stratégies fondées sur des données probantes, le renforcement des capacités et la gestion pour une meilleure planification et gestion des personnels de santé du Nigéria », a déclaré le Dr Walter Kazadi Mulombo, représentant de l’OMS au Nigeria. L’objectif est de mettre en place un système de santé résilient et efficace.

Lire aussi : Le manque de personnel pèse sur les systèmes de santé africains, selon l’OMS