Nigéria : 20e meilleur pays où vivre en temps de Covid-19 (Bloomberg)

0
671
Les populations nigérianes vaquent à leurs occupations malgré la pandémie qui sévit. Ils s'assurent cependant de respecter les gestes barrières.

La Covid-19 a durement frappé l’économie mondiale depuis 2019. Au début de la crise, la plupart des pays ont préféré opter pour une riposte stricte et ferme contre la propagation du virus. Un choix qui a entraîné une kyrielle de mesures restrictives. Celles-ci ont finalement eu pour effet d’affecter leur croissance économique qui a fortement chuté en 2020. Un dilemme s’imposait désormais : relancer la croissance économique ou rester sur la défensive face au virus. Pour certains pays comme le Nigéria, la meilleure solution résidait au juste milieu : lever les restrictions tout en contenant les décès liés à la Covid-19. C’est un franc succès selon une étude réalisée par Bloomberg.

Le Nigéria figure dans le Top 20 des meilleurs endroits où vivre en temps de Covid-19. C’est ce qu’indique Bloomberg dans son dernier classement de résilience Covid . Il s’agit d’une étude approfondie (mensuelle) sur la manière dont les 53 meilleures économies mondiales font face à la crise pandémique. Le classement se base sur 12 indicateurs. On peut notamment citer les mesures de confinement, la qualité des soins, la couverture vaccinale, le taux de mortalité au virus, l’ouverture/fermeture des frontières, et l’impact socio-économique de la crise. 

Selon Bloomberg, le Nigéria fait partie de ces pays qui ont su adopter une politique de lutte anti-covid très efficace en janvier 2022. Le pays a quitté la 23e pour intégrer le Top 20 au début de la nouvelle année avec un score de résilience de 64,3 sur une échelle de 0 à 100. Le Nigéria a mieux progressé que des nations développées comme les Etats-Unis, l’Allemagne et la France. Ces derniers occupent respectivement les 23e,25e, et 36e places au classement de ce mois. Ils étaient respectivement classés aux 11e, 17e, et 23e rangs dans la précédente publication. 

Une question d’adaptation ?

La performance du Nigéria s’explique surtout par son adaptation à l’évolution des enjeux liés à la crise de Covid-19. Après la rude épreuve de l’année 2020, les dirigeants du pays ont compris que les restrictions strictes et fermes n’étaient pas la solution. D’autant plus que tous les pays qui ont adopté cette politique assez rigoureuse ont vu leur situation économique et sociale décroitre. 

Les autorités ont donc cherché à promouvoir une relance économique couplée à des mesures de protection. Des décisions ont donc été prises pour réduire le taux de mortalité du virus, vacciner le plus de personnes, lever les restrictions de vol et relancer les activités économiques. En un mot, vivre avec la Covid-19. 

Lire aussi : L’OMS estime que la phase aiguë de la Covid-19 peut prendre fin cette année

Une philosophie qui a d’ailleurs porté ses fruits dans les pays les mieux classés en matière de résilience Covid. Parmi ceux-ci, figurent les Emirats arabes unis (1er), l’Arabie Saoudite (2e), la Finlande (3e), la Turquie (4e) et Singapour (5e). Tous ces pays ont choisi de rouvrir leurs économies pendant que les Etats-Unis et la France optaient pour des restrictions strictes pour empêcher la propagation de la Covid-19, notamment à l’apparition de nouveaux variants. 

En effet, explique Bloomberg, les restrictions strictes visant à stopper la propagation du virus, affectent à la fois la vie sociale et économique des pays qui les adoptent. Ce qui les fait chuter au classement de résilience covid. Pire, malgré leurs différentes mesures restrictives rigoureuses, ces pays ont quand même vu les nouveaux variants entrer sur leurs territoires. Les Etats-Unis détiennent aujourd’hui le taux de mortalité covid le plus élevé au monde.

Dépendant de leur secteur touristique, les Emirats arabes unis ont préféré laisser les personnes vaccinées entrer sur leur territoire plutôt que d’interdire aux ressortissants des pays touchés par les nouveaux variants de venir. C’est la même chose pour la Finlande et l’Arabie Saoudite. À ce jour, ils sont considérés comme les meilleurs pays où vivre durant la pandémie.

Des leçons à tirer…

L’expérience des pays les mieux classés en matière de résilience covid, devrait servir d’exemple aux autres. S’adapter à la crise tout en relançant leurs situations sociale et économique est désormais la ligne à suivre. Cette politique de riposte a prouvé son efficacité au cours de ces derniers mois. L’idéal, désormais, est de laisser de côté les mesures restrictives fermes, telles qu’adoptées aux États-unis et en France. Il faudrait maintenant mettre en place une sécurité sanitaire solide et une cohésion sociale respectueuse des mesures barrières ordinaires (lavage des mains, port de masque, etc). 

Lire aussi : Les interdictions de voyager et le pass vaccinal sont inefficaces pour enrayer la propagation de la Covid-19 (OMS)

Il faudrait aussi investir dans le système sanitaire pour renforcer la vaccination et atteindre les populations les plus reculées. La promotion des tests covid efficaces est essentielle à la protection des personnes dans les endroits publics. L’éducation et la sensibilisation au respect des mesures sanitaires sont également de mise. D’autant plus en Afrique où le manque de confiance nourrit la réticence des populations face à la vaccination. 

Fidèle DJIMADJA