Nigeria : Tinubu prévoit d’ajouter 1,2 million de tonnes de blé à la réserve alimentaire nationale

0
219
Illustration blé Nigeria
L'administration du président Bola Ahmed Tinubu souhaite augmenter la réserve alimentaire nationale de plus de 1,2 million de tonnes de blé.

L’administration du président Bola Ahmed Tinubu s’est engagée à accroître la réserve alimentaire nationale de plus de 1,2 million de tonnes de blé d’ici la fin de la saison sèche 2023,2024. L’objectif de cette démarche est de réduire la dépendance du pays aux importations étrangères de blé. L’information a été récemment annoncée par le sénateur Abubakar Kyari, ministre de l’Agriculture et de la Sécurité alimentaire, lors du lancement de la politique nationale de production de blé 2023,2024 dans le village de Kadume.

Une production de plus de 1 250 000 tonnes métriques

L’initiative prévoit de cultiver plus de 100 000 hectares cette année pour diminuer la dépendance à l’égard du blé importé. Selon le sénateur Kyari, plus de 250 000 agriculteurs seront appuyés par le gouvernement fédéral. Cela permettra d’atteindre une production de plus de 1 250 000 tonnes métriques à l’échelle nationale.

Lire aussi : Sécurité alimentaire au Nigéria : le FMAFS vise 31 millions de tonnes de céréales en 2024

100 000 hectares

Le lancement du programme se concentrera sur 100 000 hectares dans le cadre de la politique nationale de production de blé de saison sèche 2023,2024. Il faut souligner que ce lancement est une étape importante dans la mise en œuvre de la politique de sécurité alimentaire du gouvernement fédéral.

Par ailleurs, un package spécialisé offrant une subvention de 50 % a été élaboré pour les agriculteurs enregistrés et leurs clusters. D’une part, ces agriculteurs bénéficieront des semences gratuites. D’autre part, ils achèteront d’autres intrants avec une subvention de 50 %. Cela permettra de renforcer leurs capacités à mettre en œuvre le programme.

Lire aussi : Nigeria : la BAD accorde un financement de 163 millions $ pour booster le blé

Améliorer les rendements des cultures

Dans le cadre de la politique du gouvernement fédéral, il est prévu l’amélioration des rendements des cultures de 20 % cette année, avec une production de blé ciblée entre 400 000 et 500 000 tonnes. De plus, les installations d’irrigation seront améliorées progressivement pour diversifier la production agricole. Ces actions contribueront à la réalisation des objectifs liés à la sécurité alimentaire, la création d’emplois, la croissance et le développement.

Dans son discours, le gouverneur de l’État de Jigawa, Malam Umar Namadi, a appelé le gouvernement fédéral à accélérer l’achèvement du projet d’irrigation de la vallée de Hadejia. Ce dernier offre une zone irritable de plus de 25 000 hectares.

Il a également aligné le programme de développement du blé sur le programme d’espoir renouvelé du président Tinubu. Celui-ci répond à son adhésion au programme en 12 points de l’État pour le Grand Jigawa. Le programme se focalise sur la sécurité alimentaire, la diversification économique, la création d’emplois, les moyens de subsistance durables et la réduction de la pauvreté.

Lire aussi : Nigeria-Brésil : Un projet bilatéral agricole pour renforcer la sécurité alimentaire au Nigeria