fbpx
27 C
Cotonou
vendredi 19, août 2022

Nigeria : le gouvernement octroie 2,59 milliards $ au port maritime de Badagry pour concurrencer Cotonou

Prévu pour concurrencer celui de Cotonou, le port de Badagry devrait générer jusqu’à 137 millions $ par an et créer 200 000 emplois supplémentaires.

Au Nigeria, le Conseil exécutif fédéral a approuvé le décaissement de 2,59 milliards $ en faveur du port maritime de Badagry. Ce dernier devrait concurrencer le port autonome de Cotonou, au Bénin, une fois achevé.

Lire aussi : Pêche illégale : le port en eaux profondes d’Ibom empêchera la fuite de 70 millions $ au Nigeria.

L’infrastructure s’étendra sur une superficie de 1 103 hectares, dont 623 dédiés aux activités portuaires. Les 408 hectares supplémentaires accueilleront une zone logistique. Le port disposera d’un quai de 4 000 m linéaires avec un tirant d’eau de 18 m. Il accueillera des terminaux conteneurs et des marchandises conventionnelles.

Selon Ripples Nigeria, les fonds nécessaires au développement du port maritime seront entièrement fournis par des investisseurs privés. Ils construiront, exploiteront et géreront l’infrastructure pendant 45 ans. Une fois opérationnel, le port devrait générer jusqu’à 137 millions $ par an et créer 200 000 emplois.

Lire aussi : L’Afrique reste trop dépendante des exportations de matières premières, selon les Nations-Unies