Nigéria : la raffinerie de Dangote pourrait réduire les importations pétrolières africaines de 7 % (APPO)

0
682
Omar Farouk Ibrahim, le secrétaire général de l'Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO)

La raffinerie de pétrole de Dangote pourrait contribuer à réduire les importations pétrolières sur le continent de 7 %. L’annonce a été faite par l’Organisation africaine des producteurs de pétrole (APPO).

L’APPO a indiqué que le projet de raffinerie de pétrole de Dangote contribuera à réduire les importations pétrolières sur le continent, jusqu’à 36 %. En outre, pour l’organisation, le succès du projet pourrait encourager la montée en puissance de projets similaires à travers le continent. 

Selon Omar Farouk Ibrahim, le secrétaire général de l’Organisation, la raffinerie fournirait plus de 12 % de la demande de l’Afrique lorsqu’elle deviendra opérationnelle. « Nous économiserons sur les achats à l’étranger et sur les frais d’expédition et d’assurance. De plus, le succès de Dangoté pourrait inciter la montée en puissance de projets similaires, malgré le bruit autour de la transition énergétique », a noté Omar Farouk Ibrahim, cité par The Guardian.

Lire aussi : L’exploitation du pétrole et du gaz doit être réduite pour limiter le réchauffement climatique

Une très forte demande

Actuellement, la demande quotidienne de produits pétroliers en Afrique est de 4,3 millions de barils par jour (mbj). Sur ce volume, seulement 57 % sont produits sur le continent, tandis que 43 % sont importés. Lorsque la raffinerie de Dangote sera pleinement opérationnelle, le pourcentage de produits africains importés tombera à 36 %. 

Lire aussi:Nigeria : La raffinerie de pétrole Dangote sera mise en service dans deux semaines

« Vous pouvez donc voir l’énorme impact que la raffinerie de Dangote aura sur l’approvisionnement global en produits en Afrique. Dangote fournira plus de 12 % de la demande de produits (pétroliers) en Afrique », a déclaré le secrétaire général de l’APPO.

Notons que cette annonce intervient alors que les dirigeants du monde entier fournissent des efforts pour réduire l’exploitation des énergies fossiles, afin de lutter contre le changement climatique.