Nigéria : le gouvernement signe un accord de 10,5 millions $ pour développer 23 mini-réseaux solaires

0
541
Goddy Jedy-Agba, Ministre de l’Energie, Nigeria

Au Nigéria, le gouvernement fédéral a signé un accord de subvention de 10,5 millions $ avec huit développeurs locaux de mini-réseaux solaires.

Le gouvernement nigérian a signé un accord de financement de 10,5 millions $ avec huit entreprises locales. L’objectif est de mettre en place 23 mini-réseaux solaires, à travers 11 États. 

Lire aussi : Nigéria : Starsight Energy fournit un système solaire de 876 kWc à la Nile University

Cet accord s’inscrit dans le cadre du programme d’accélération des mini-réseaux interconnectés (IMAS). Ce dernier vise à offrir l’accès à l’énergie à 27 600 ménages et toucher plus de 138 000 Nigérians, au cours des deux prochaines années. Le projet est coordonné par l’Agence d’électrification rurale (REA) avec le soutien de l’Union européenne et du gouvernement allemand. 

Selon Goddy Jedy-Agba, ministre nigérian de l’Energie, le projet s’aligne sur la vision 30:30:30 du gouvernement. Celle-ci consiste à atteindre 30 000 mégawatts d’électricité d’ici 2030, avec les énergies renouvelables comptant pour 30 % du mix énergétique.

Lire aussi: Kenya : l’EAIF soutient un projet solaire de 40MW avec un prêt de 35 millions $

Pour Ahmad Salihijo Ahmad, directeur général de la REA, le gouvernement ne pourra pas atteindre cet objectif sans l’aide du secteur privé. C’est pourquoi l’IMAS a été mis en place pour permettre aux sociétés privées locales de prendre part à la mise en œuvre de la stratégie. « L’objectif principal de l’intervention est de concevoir et de tester un modèle d’appel d’offres pour les mini-réseaux solaires interconnectés. Ce qui est merveilleux avec le projet IMAS, c’est que nous avons veillé à ce que tous les développeurs soient nigérians. Cela veut dire que le secteur de l’énergie nigérian a parcouru un long chemin par rapport à ce qu’il était et nous en sommes fiers », a déclaré le DG de la REA.