Le Nigeria sélectionne 139 entreprises pour commercialiser le gaz torché

0
444
Torchage
Torchage de gaz.

L’objectif est de réduire de 15 millions de tonnes les émissions de carbone du pays.

Le régulateur pétrolier du Nigeria a présélectionné 139 entreprises pour mettre à profit le gaz torché par les compagnies pétrolières. Cette mesure vise à réduire les émissions de carbone du pays.

En septembre, le ministre nigérian des ressources pétrolières a déclaré que les plans étaient à un stade avancé pour commercialiser le gaz brûlé à partir de ses champs pétroliers. L’objectif est de réduire de 15 millions de tonnes les émissions de carbone dans l’atmosphère. Selon Reuters, 300 entreprises ont postulé et 139 ont été retenus pour passer à la prochaine étape du programme.

Lire aussi : Nigeria : les populations se tournent vers les combustibles fossiles en raison de la flambée des prix du gaz

Des millions de dollars de pertes annuelles

Le torchage de gaz consiste à brûler les rejets de gaz fossile par des torchères. Il a lieu à différents niveaux de l’exploitation du gaz naturel et du pétrole. Au cours des trois dernières années, le Nigeria a perdu plus de 2 milliards $ en raison de cette pratique.

Lire aussi: Nigeria : le gouvernement signe un accord avec Golar pour la construction d’une usine flottante de GNL

La plus grande économie d’Afrique tente d’exploiter le gaz torché afin de l’exporter ou de l’utiliser pour produire de l’électricité. Toutefois, le manque de financement a longtemps freiné les ambitions des autorités.

Lire aussi : Torchage de gaz : une perte de 82 milliards USD pour le Nigeria et d’autres pays producteurs