Burkina Faso : En un mois, l’armée a tué 21 terroristes et perdu 14 de ses éléments

0
580
Armée Burkinabè
Du 15 octobre au 15 novembre 2022, l'armée burkinabé a tué une vingtaine de terroristes et saisi 520 kg de chanvre indien chez eux.

Les forces de défense ont lancé une opération pour traquer les djihadistes dans certaines régions du pays. La traque a permis de neutraliser une vingtaine d’ennemis et de saisir des armements.

Du 15 octobre au 15 novembre 2022, l’armée burkinabè a réussi à abattre 21 terroristes à travers le pays. Ses opérations de sécurisation du territoire national ont également permis de saisir des armements, des munitions, une quinzaine de motos et 520 kg de chanvre indien. L’armée a cependant perdu 14 de ses éléments au cours de ses offensives. 6 d’entre eux étaient des militaires et les autres, des supplétifs.

Lire aussi : Burkina Faso : 15 soldats tués par des terroristes vêtus comme eux

La traque des djihadistes se poursuit sur l’ensemble du territoire national selon l’armée. Fin octobre dernier, le gouvernement burkinabé a lancé le recrutement de 50 000 Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) supplémentaires. Ceux-ci seront formés et mieux outillés que les précédents supplétifs afin d’assurer davantage la sécurité des personnes et des biens dans le pays. Selon les données officielles consultées par l’Agence Anadolu, plus de 40% du territoire burkinabé échappe au contrôle de l’État.

Lire aussi : Burkina Faso : 5 terroristes tués dans une embuscade tendue par l’armée
Fidèle DJIMADJA