L’OMS alerte sur le nombre de cas de choléra en Afrique 

0
440
cholera
D’après l’OMS, l’Afrique qui connait une hausse du nombre de cas de choléra en ce début d’année doit renforcer ses systèmes sanitaires.

Depuis le début de la nouvelle année, les cas de choléra se sont multipliés en Afrique. Face à cet état de choses, l’OMS a invité les Etats à renforcer leur système de détection et de traitement de la maladie. 

« Nous apportons un appui aux gouvernements pour qu’ils renforcent les principales mesures de lutte visant à enrayer ces épidémies le plus tôt possible ». C’est en ces termes que s’est exprimé Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour l’Afrique. 

Selon les informations fournies par cette organisation internationale, 26.000 cas et 660 décès avaient été enregistrés dans 10 pays africains à la date du 29 janvier dernier. Ce nombre de cas équivaut à plus du tiers du nombre de cas de choléras détectés pour toute l’année 2022 ( 80.000 cas et 1863 décès dans 15 pays ) en Afrique. 

Lire aussi : L’Afrique connaît une forte augmentation des cas de choléra cette année

A cette allure, le continent africain pourrait enregistrer plus de cas qu’en 2021, l’une des pires années pour l’Afrique en terme de nombre de malades du choléra enregistrés. Autre problème, le taux de létalité de la maladie, qui,  selon l’OMS, s’élève actuellement à 3% alors que le seuil acceptable fixé à moins de 1%. Les pays les plus affectés sont le Malawi, le Mozambique, la Zambie,  l’Éthiopie, le Kenya et la Somalie. Le Burundi, le Cameroun, la République démocratique du Congo et le Nigéria ont également enregistré quelques cas récemment. 

Des obstacles à une prise en charge efficace des malades 

Les différentes organisations nationales comme internationales rencontrent quelques difficultés à soigner efficacement les malades. La recrudescence des cas survient dans un contexte où l’Afrique et la plupart des pays du monde sont en proie à des problèmes de divers ordres. Les phénomènes climatiques extrêmes, les conflits, les épidémies, les ressources financières limitées et un personnel de santé qui a été beaucoup sollicité pour répondre à la crise du Covid-19. 

Lire aussi: Malawi : Plus de 1300 personnes sont mortes du choléra en l’espace d’un an

L’OMS travaille cependant en collaboration avec les pays touchés pour renforcer leurs systèmes sanitaires en matière de lutte contre le choléra. Ainsi, l’institution a déployé 65 experts dans cinq pays africains, dont 40 au Malawi. Parallèlement, l’organisation sanitaire mondiale a apporté un soutien financier au Kenya, au Malawi et au Mozambique pour lutter contre le choléra. 3,3 millions de personnes ont déjà reçu des doses de vaccin anticholérique en Afrique pour le compte de cette année. Toutefois, la pénurie de vaccins ralentit actuellement le traitement des malades.