L’OMS débloque plus de 8 millions $ pour une réponse humanitaire au Sahel

0
704
Aide-humanitaire-sahel
L’OMS a débloqué 8,3 millions $ de son fonds d’urgence, pour renforcer ses opérations humanitaires dans le Sahel.

Les fonds aideront à fournir des services de santé essentiels aux populations vivant dans des camps de déplacés, ainsi qu’à celles touchées par des épidémies dans six pays de la région.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a débloqué 8,3 millions $ de son fonds d’urgence. Cette somme aidera les 10,6 millions de personnes ayant besoin de services de santé d’urgence dans la région du Sahel.

Selon les agences humanitaires et les gouvernements, 33,2 millions de personnes sont aux prises avec les effets dévastateurs des conflits armés, de l’insécurité, et de la famine, dans le Sahel. Au Burkina Faso, environ 500 000 personnes ont été déplacées par les violences armées en 2021. Au Mali, un quart des services de santé sont toujours perturbés en raison de l’impact de la Covid-19. Le Cameroun est aux prises avec une épidémie de choléra, tandis que le Tchad est confronté à une épidémie de fièvre jaune.

Lire aussi : RDC : 30 millions $ d’aide humanitaire pour couvrir les besoins de millions de personnes dans l’Est

Grâce au financement, l’OMS contribuera à renforcer la lutte contre la malnutrition au Burkina Faso ; renforcer le diagnostic du choléra au Cameroun ; fournir des services essentiels à 100 000 personnes au Tchad ; déployer des psychologues dans les 10 régions du Mali ; équiper et former quatre équipes d’intervention en cas d’épidémie au Niger ; et rétablir les services dans deux hôpitaux du nord-est du Nigeria.

« Les conflits armés et les effets de plus en plus graves du changement climatique créent des souffrances indicibles pour des millions de personnes à travers le Sahel. Nous nous engageons à fournir une assistance sanitaire cruciale aux populations touchées et à contribuer à atténuer les profondes privations auxquelles elles sont confrontées », a déclaré Abdou Salam Gueye, directeur de la préparation et de la réponse aux situations d’urgence au Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

Lire aussi : Aide humanitaire : l’ONU veut mobiliser 552,6 millions $ pour le Niger