L’OMS s’apprête à effectuer des essais de vaccins contre le virus de Marburg en Tanzanie et en Guinée

0
496
vaccin
L’OMS est prête à déployer des essais de vaccins et de traitements contre le virus Marburg en Tanzanie et en Guinée Equatoriale.

L’OMS s’apprête à lancer des essais de vaccins et de traitements contre le virus de Marburg en Guinée équatoriale et en Tanzanie. Cette fièvre hémorragique a déjà causé respectivement 9 et 5 décès dans ces deux pays.

La Guinée équatoriale et la Tanzanie ont récemment signalé des cas de virus de Marburg. En Guinée équatoriale, treize cas ont été déclarés, dont neuf décès dans trois provinces. Selon l’OMS, les trois provinces sont distantes de 150 kilomètres, ce qui laisse supposer une transmission plus étendue du virus. En Tanzanie, les autorités ont confirmé huit cas, dont cinq décès dans la région de Kagera, dans le nord-ouest du pays.

Lire aussi : La Guinée Équatoriale enregistre à présent 13 cas de Marburg (OMS)

L’OMS prête à soutenir les essais de vaccins

Pour arrêter la propagation de la maladie, l’OMS souhaite lancer des essais de vaccins et de traitements dans ces deux pays. « Un comité de l’OMS a désormais examiné les éléments probants pour quatre vaccins. Les protocoles d’essai sont finalisés et nos partenaires sont prêts à soutenir les essais », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS.

Les essais seront menés en collaboration avec les gouvernements

L’organisation prévoit de collaborer avec les gouvernements des deux pays pour déployer les essais. L’objectif est d’aider à prévenir les cas et les décès dans la situation actuelle et lors de futures épidémies.

La semaine dernière, la Tanzanie a déclaré sa première épidémie de la maladie à virus de Marburg. Outre les huit cas confirmés, 161 contacts ont été identifiés et font l’objet d’un suivi, selon l’OMS.

Lire aussi : Tanzanie : La première épidémie de maladie à virus de Marburg a fait 5 morts à Kagera