fbpx
Home Economie Energie Ouganda : Umeme recevra 225 millions de dollars à la fin de...

Ouganda : Umeme recevra 225 millions de dollars à la fin de sa concession électrique

0
116
Illustration énergie hydroélectrique
L'Ouganda a indiqué qu’il versera au distributeur d'électricité Umeme Limited environ 225 millions de dollars.

L’Ouganda a annoncé qu’il versera au distributeur d’électricité Umeme Limited environ 225 millions de dollars. Cela lui permettra de récupérer ses investissements dans le réseau national après la fin de sa concession en mars 2025, selon un haut responsable du ministère de l’Energie.

Concession électrique de 20 ans

Umeme a la gestion d’une concession électrique de 20 ans en Ouganda qui a démarré en 2005. Le distributeur d’électricité est coté à la fois sur les bourses ougandaises et kényanes, voisines. Le gouvernement ougandais a refusé la demande de l’entreprise de prolonger sa concession après son expiration l’année prochaine. Cependant, les termes de la concession obligent le gouvernement à rembourser à Umeme tous les investissements en capital non récupérés à la fin de l’accord.

« Aujourd’hui, nous avons une idée du montant du rachat… environ, nous sommes de l’ordre d’environ 225 millions de dollars », a révélé Irene Batebe, secrétaire permanente du ministère de l’énergie et du développement minier, à la chaîne de télévision privée NTV Ouganda, tard ce mercredi soir.

Lire aussi : Ouganda : Un prêt de 10,6 millions $ pour financer la construction de la centrale hydroélectrique Nyamwamba II

Déterminer le montant final à verser à l’entreprise

Notons que c’est pour la première fois que le gouvernement dévoile le montant potentiel que l’Umeme pourrait gagner grâce à des investissements non récupérés. Batebe a également précisé que le vérificateur général du gouvernement réalisera un examen final des investissements d’Umeme dans le réseau électrique national. L’objectif est de déterminer le montant final à verser à l’entreprise.

Par ailleurs, le gouvernement souhaite conclure un contrat avec une entreprise privée pour établir une coentreprise avec la société publique Uganda Electricity Distribution Company Limited (UEDCL). À en croire Batebe, cela permettra de gérer le réseau après la fin de la concession d’Umeme. Elle a souligné que l’acquisition de l’opérateur du secteur privé serait un processus compétitif. Dans ce partenariat, l’UEDCL conserverait une participation majoritaire. À date, l’Ouganda dispose d’une capacité de production d’électricité évaluée à environ 1 400 mégawatts.