Le premier satellite ougandais lancé avec succès dans l’espace

0
676
Satellite-ouganda
L’Ouganda a déployé lundi son premier satellite, le PearlAfricaSat-1, vers la station spatiale internationale.

L’Ouganda vient de lancer son premier satellite vers la station spatiale internationale (ISS). Le satellite, dénommé PearlAfricaSat-1, sera ensuite déployé en orbite terrestre basse le mois prochain.

L’Ouganda a déployé lundi son premier satellite, le PearlAfricaSat-1, vers la station spatiale internationale. Celui-ci a été construit par trois ingénieurs ougandais et japonais dans le cadre d’un programme multinational de conception de satellites.

Selon le ministère des sciences et des technologies du pays, le satellite est conçu pour fournir des données de recherche et d’observation. Ces dernières contribueront à développer des solutions en matière de prévisions météorologiques, de cartographie des terres, des plans d’eau et de surveillance de l’agriculture. Elles pourront être également utilisées dans la prévention des catastrophes, la planification des infrastructures et la sécurité des frontières.

Lire aussi: L’Ouganda achève la construction de son premier satellite

Vers de nouvelles opportunités pour l’Ouganda

Les nouveaux services spatiaux devraient être disponibles dès l’année prochaine. Selon la ministre ougandaise de la Science, Monica Musenero, ils seront un catalyseur pour l’économie du pays, dont de nombreux secteurs bénéficieront. « PearlAfricaSat-1 offre des opportunités pour le développement de satellites ultérieurs en Ouganda. Cela signifie que nos ingénieurs et scientifiques fourniront des solutions pratiques aux défis auxquels sont confrontés les citoyens ougandais. Ils pourront également renforcer la capacité interne du pays à développer la chaîne de valeur de l’industrie des sciences et des technologies spatiales », a-t-elle déclaré.

Notons que la conception du satellite, qui a débuté depuis avril 2020, a été réalisée dans le cadre du projet BIRDS-5. Le projet, actuellement en cours au Zimbabwe et en Ouganda, vise à développer l’industrie spatiale dans les pays impliqués. Il est mis en œuvre en collaboration avec l’institut technologique de Kyushu au Japon. Grâce à ce programme, les trois ingénieurs ougandais de l’équipe ont obtenu une formation en conception, fabrication et test de satellites.

Lire aussi: Huit pays africains projettent de développer des satellites pour surveiller les problèmes environnementaux