Côte d’Ivoire : lancement de Spacia, un nouvel outil de lutte contre la corruption

0
824
Corruption
Une plateforme dénommée Spacia a été lancée ce 14 avril en Côte d’Ivoire pour lutter contre la corruption.

En Côte d’Ivoire, les autorités viennent de mettre en place une plateforme et un numéro vert destinés à dénoncer toute forme de corruption dans l’administration publique.

La Côte d’Ivoire a lancé la semaine dernière la phase pilote d’une nouvelle plateforme de lutte contre la corruption. Dénommé Spacia, elle permettra aux citoyens de dénoncer toute forme de corruption ou d’irrégularité au sein de l’administration publique.

La plateforme sera accompagnée d’un numéro vert destiné à « recueillir les dénonciations, les signalements ou alertes des cas de corruption, et de procéder à leur traitement ». Après vérification des faits, les autorités compétentes seront saisies pour punir l’infraction.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : opération « coup de poing » pour éradiquer la corruption dans les services publics

La phase pilote sera orientée vers quatre secteurs clés. Il s’agit de la Santé, la fonction publique, les infrastructures et les douanes. « Ces secteurs ont été sélectionnés sur la base de plusieurs critères, dont la volonté politique affichée par les premiers responsables de ces administrations ici présents à améliorer la gouvernance en leur sein », a déclaré Henri Aka, secrétaire général de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance (HABG).

En 2021, la Côte d’Ivoire a perdu près de 2132 milliards de francs CFA, soit plus de 3,5 milliards $, du fait de la corruption. Par ailleurs, le pays a été classé 105e sur 180 pays dans le dernier indice de lutte contre la corruption de Transparency International.

Lire aussi : La lutte contre la corruption au Nigeria a permis de récupérer 750 millions de dollars