Nigeria : 19,6 millions $ destinés à la Covid-19 auraient été détournés, selon le Fonds mondial

0
628
Dollars
19,6 millions $ accordés au Nigeria ont été détournées par le biais d’attributions de contrats suspects, selon le Fonds mondial.

Une partie des fonds destinés à appuyer la lutte contre la Covid-19 au Nigeria aurait été attribuée à des entreprises suspectes, selon un rapport du Fonds mondial.

Un audit du Fonds mondial a révélé que 19,6 millions $ de subventions accordées au Nigeria ont été détournées par le biais d’attributions de contrats suspects. L’audit publié sur le site Internet du Fonds mondial a révélé que six des neuf contrats d’approvisionnement ont été attribués à des entrepreneurs qui ne remplissaient pas les conditions d’éligibilité.

Lire aussi : Nigeria : 900 millions $ du Fonds mondial pour combattre le paludisme, la tuberculose et le VIH

D’après le document, les entrepreneurs n’avaient pas fourni de relevés bancaires pour des contrats d’une valeur de 7,5 millions $. Pourtant, cela faisait partie des critères principaux d’attribution. En outre, une coentreprise a obtenu deux contrats d’une valeur de 3,5 millions de dollars sans être légalement enregistrée et sans fournir de garantie bancaire. 

« L’absence de documents d’appel d’offres clés pour évaluer les performances des fournisseurs pose le risque que les fournisseurs ne soient pas en mesure d’exécuter les contrats ou de livrer à temps », a indiqué le rapport d’audit.

Pour rappel, le Fonds mondial est un partenariat conçu pour lutter activement contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ainsi que des épidémies. L’organisation mobilise et investit plus de 4 milliards $ par an pour soutenir des programmes menés par des experts locaux dans plus de 100 pays.

Lire aussi : Cinq présidents africains lancent la campagne de la 7e reconstitution du Fonds mondial