Plus de 50 000 réfugiés maliens sont de retour dans leurs villages d’origine

0
905
Choguel Kokalla Maïga, Premier ministre malien

Du 28 décembre au 28 janvier derniers, 50 000 réfugiés maliens sur environ 350 000 sont repartis dans leurs villages d’origine. 

« Sur 350 000 réfugiés à l’intérieur et à l’extérieur, 50 000 sont, aujourd’hui, retournés dans leurs villages d’origine ». C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre malien, Choguel Kokalla Maïga à la télévision nationale. 

Il a affirmé qu’aujourd’hui, dans toutes les régions du Mali, les citoyens sentent le retour de la paix petit-à-petit. Selon lui, l’armée a enregistré des résultats spectaculaires contre les groupes terroristes. « L’objectif du Président de la Transition et du gouvernement est que dans quelques mois, nous pacifions l’écrasante majorité de notre territoire national. Cela permettra d’aller aux élections ».

Lire aussi : Plus de 2,5 millions de personnes déplacées enregistrées au cours de la dernière décennie au Sahel

Le Premier ministre a expliqué que l’armée malienne est dans des conditions exceptionnelles qui lui permettent de sécuriser les populations. Des terroristes ont été neutralisés, des bases détruites, des armes et munitions ont également été saisies. 

Le caractère violent des conflits depuis 2013 dans ce pays a provoqué d’importants déplacements de populations tant à l’intérieur du territoire malien que vers les pays limitrophes. C’est ce qu’a noté un rapport du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA). Ces mouvements ont un impact considérable sur les personnes forcées de fuir leurs foyers et sur les communautés qui les accueillent.