Le Niger et la France signent deux conventions de 66,5 millions $ pour soutenir des projets de développement

0
565
France-Niger-Conventions
Le Niger et la France ont signé deux conventions relatives à une aide budgétaire et à un Projet d’amélioration d’accès à l’électricité.

Les financements octroyés par la France permettront au Niger de mettre en œuvre des projets de lutte contre l’insécurité alimentaire et d’amélioration de l’accès à l’électricité.

Le Niger et la France ont signé vendredi deux conventions relatives à une aide budgétaire et à un Projet de Renforcement des réseaux de distribution et d’amélioration d’accès à l’électricité (PREDAC).

La première convention concerne une aide budgétaire de 15,4 millions $, dont la moitié sera consacrée à la lutte contre l’insécurité alimentaire. Elle soutiendra le Niger dans ses efforts de prévention et de gestion des crises alimentaires. Le plan prévoit la mise en place de distribution gratuite de céréales à destination des populations les plus vulnérables par l’État nigérien, le Programme alimentaire mondial (PAM) et d’autres partenaires.

Lire aussi : Niger : La Banque mondiale soutient la gestion des dépenses publiques et des ressources humaines

Les fonds restants seront alloués au renforcement des finances publiques, à la reconstitution des stocks nationaux de sécurité alimentaire et au rétablissement des services essentiels dans les zones de conflit.

La seconde convention, pour sa part, permettra le lancement du PREDAC. Selon l’ANP, le projet vise à améliorer l’accès à l’électricité pour près de 2 millions de personnes dans tout le pays. Diverses infrastructures seront reliées au réseau national, notamment des centres de santé, des écoles, des marchés et des entreprises.

Lire aussi : Le Niger adopte le plan de développement économique et social 2022-2026 pour un coût de 31 milliards $