Seychelles : Le premier système photovoltaïque flottant sera mis en service en 2023

0
642
Système-photovoltaïque-flottant
Système photovoltaïque flottant

Les Seychelles sont en pourparlers avec la société française Qair pour l’installation d’un projet solaire flottant de 5 MW. L’installation sera mise en service d’ici fin 2023.

Les Seychelles poursuivent les négociations avec le producteur français d’énergies renouvelables, Qair pour un projet solaire flottant de 5 MW. Les pourparlers concernent l’accord d’achat d’électricité (PPA) de 25 ans du projet avec la Public Utility Corporation (PUC) des Seychelles et le contrat de soutien gouvernemental, rapporte Seychelles New Agency. La construction de la centrale sera entamée à la fin des négociations, informe Tony Imaduwa, secrétaire principal chargé du changement climatique et de l’énergie.

La centrale sera le premier système photovoltaïque flottant des Seychelles

Le projet sera installé dans le lagon de Providence sur l’île de Mahé. Il sera la première centrale de production d’électricité indépendante (IPP) et le premier système photovoltaïque flottant (PV) à grande échelle du pays. L’électricité produite par la centrale sera vendue à la Public Utility Corporation (PUC) des Seychelles à un tarif fixe, dans le cadre du contrat d’achat d’électricité (PPA) de 25 ans. L’énergie de la future centrale représentera 1,6 % de l’objectif énergétique des Seychelles fixé pour 2030. Le pays prévoit de réduire l’utilisation des combustibles fossiles de 15 %.

Lire aussi : Les Seychelles envisagent de recycler les déchets plastiques en carburant avec l’appui de la France

Le projet sera mis en service d’ici fin 2023

Selon Tony Imaduwa la centrale sera mise en service d’ici fin 2023. La centrale devait initialement être mise en service en 2020. Toutefois, le projet a été retardé en raison des restrictions de voyage imposées par la pandémie de Covid-19.

Les Seychelles ont annoncé ce projet de système solaire photovoltaïque flottant à grande échelle en avril 2018. Un appel à propositions pour le projet a été lancé en mai 2019 et remporté par le producteur français Qair.

Lire aussi : La première centrale photovoltaïque flottante du Maroc sera bientôt opérationnelle