Près de 500 cas de rougeole enregistrés au Mali depuis le début de cette année

0
659
Cheick Amadou Tidiane Traoré, directeur général de la Santé et de l'Hygiène publique au Mali

La rougeole frappe plusieurs districts du Mali depuis le début du mois de janvier dernier. On dénombre déjà 459 cas, mais aucun décès n’est enregistré. 

Cheick Amadou Tidiane Traoré, le directeur général de la Santé et de l’Hygiène publique au Mali, a signalé la détection de 459 cas de rougeole dans le pays. Les régions de Sikasso, Kayes, Koulikoro, Ségou, Mopti et le District de Bamako sont les plus touchés.

Lire aussi : Le Togo signale des cas de rougeole dans plusieurs districts sanitaires

Mais « avec les activités de vaccination, nous n’avons pas enregistré de cas de décès. Zéro décès a une valeur significative en matière de vaccination et en matière de rougeole », a déclaré Traoré. Selon lui, la vaccination contre la rougeole permet de réduire l’effet de cette maladie sur les populations. 

D’après l’Agence Anadolu, la rougeole a été signalée dans la région Kayes. Les autorités du pays ont déjà pris des dispositions dans les différents districts sanitaires pour engager des activités de riposte afin de limiter la proposition de la maladie. 

Lire aussi: Mali : l’ONU veut mobiliser 686 millions $ pour aider 5,3 millions de personnes vulnérables

La rougeole est une infection virale grave pour le jeune enfant, mais qui peut être facilement prévenue par un vaccin. La maladie se propage dans l’air par les gouttelettes respiratoires produites par la toux ou les éternuements.