fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Côte d’Ivoire : Le gouvernement lance le recrutement pour le programme de l’école de la deuxième chance

À lire absolument

Le gouvernement ivoirien lance le recrutement pour le programme de l’école de la deuxième chance. Cette initiative devrait favoriser l’insertion professionnelle des personnes sans emploi ou mal insérées.

Le gouvernement ivoirien à travers le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage a lancé, mercredi, le recrutement pour le programme de l’école de la deuxième chance. Le programme concerne les personnes sans emploi ou mal intégrées. Les candidats sélectionnés bénéficieront d’une formation par apprentissage en vue de leur insertion professionnelle, rapporte L’Agence Ivoirienne de Presse.

Les Candidats recevront une formation à 75 % pratique

Le programme s’adresse à toutes les personnes en quête de qualification et d’insertion professionnelle. Le programme leur offrira une formation et une qualification répondant aux besoins du secteur productif. Les bénéficiaires seront formés dans une unité de production. La phase pratique comptera pour 75% de leur apprentissage. La phase théorique complémentaire comptera pour 25% dans un établissement de formation professionnelle.

LIRE AUSSI  Côte d'Ivoire : Premier smartphone destiné aux utilisateurs locaux

Lire aussi : La Côte d’Ivoire lance un programme pour faciliter l’insertion professionnelle d’un million de jeunes

400 000 personnes seront formées sur la période 2021-2024

Le programme est financé par l’Agence française de développement (AFD) dans le cadre du Contrat de développement et de désendettement phase 2 (CDD 2).  L’initiative cible 400 000 personnes. Elle couvrira la période 2021-2024.

Un premier recrutement a été lancé en février dernier.  La phase de formation a débuté en mai avec un total de 2032 jeunes formés dans 10 institutions. Ce programme permet aux entreprises de former leurs futurs employés à leurs méthodes, pratiques, culture et éthique. Il constitue une nouvelle méthode de formation qui sera reprise à terme par les écoles techniques et professionnelles, indique le chef du Département de l’apprentissage et de l’insertion professionnelle (DAIP), Soumahoro Yaya.

LIRE AUSSI  Les dirigeants de l’UA tiennent une conférence pour accélérer le développement des vaccins africains

Lire aussi : Côte d’Ivoire : un projet pour renforcer la formation technique et professionnelle

À la une