La Banque mondiale soutient un projet d’autonomisation des femmes et d’égalité des sexes au Togo

0
245
Illustration lancement SWEDD+au Togo
Le Togo lance le Projet d'Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique en Afrique Subsaharienne plus (SWEDD+).

Le Togo a procédé au lancement du Projet d’Autonomisation des Femmes et du Dividende Démographique en Afrique Subsaharienne plus (SWEDD+), ce mardi 14 novembre 2023 à Lomé. L’initiative a été officiellement lancée par Adjovi Lolonyo Anakoma-Apedoh, Ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation à l’Université de Lomé.

Une délégation de la Banque mondiale était également présente à la cérémonie de lancement du projet. Celle-ci a été dirigée par Marie-Chantal Uwanyiligira, Directrice des opérations pour le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire et la Guinée.

Renforcer les capacités institutionnelles du Togo en matière d’égalité des sexes

Selon le membre du gouvernement, le SWEDD Togo vise à améliorer l’accès des filles et des femmes à l’apprentissage, aux opportunités économiques et à l’utilisation des services de santé. Il renforcera également les capacités institutionnelles du Togo en matière d’égalité des sexes.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : sensibilisation des femmes sur leurs droits et le planning familial

Plus de 105 000 filles et jeunes femmes togolaises ciblées

Le 29 septembre dernier, ce programme a été approuvé par le Conseil d’administration de la Banque mondiale. Il bénéficie d’un financement total de 37,5 milliards FCFA et cible plus de 105 000 filles et jeunes femmes togolaises bénéficiaires directes, par le biais d’interventions au niveau communautaire. Par ailleurs, le programme mettra un accent particulier sur l’autonomisation économique des femmes et le maintien des filles à l’école.

Lire aussi : Lancement du programme EWASME par le PNUD : autonomisation des femmes dans les filières du Riz en Afrique de l’Ouest

Un projet présent dans plusieurs pays en Afrique de l’Ouest et du Centre 

« Le projet nous lançons aujourd’hui vise à renforcer les efforts du gouvernement dans le cadre des efforts pour l’autonomisation des femmes et des jeunes filles. Il s’agit d’un projet régional qui intervient déjà dans plusieurs pays en Afrique de l’Ouest et du Centre », a précisé Marie-Chantal Uwanyiligira, Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Togo.

Cette initiative intervient au Togo au moment où le pays souhaite renforcer son image en tant que promoteur de l’égalité des accès des femmes aux opportunités, malgré les défis importants. Les domaines d’éducation, d’entrepreneuriat et de postes de responsabilité sont ciblés ici. Selon un rapport de l’Organisation internationale du travail (OIT), les femmes occupent 70 % des fonctions de direction au Togo.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : la Fondation Endeavour et ONU Femmes s’unissent pour l’autonomisation des femmes