RDC : 25 morts dans des éboulements liés aux pluies torrentielles

0
181
En RDC, 25 personnes ont perdu la vie dans des éboulements liés aux pluies torrentielles.

Aujourd’hui, la ville de Bukavu, chef-lieu du Sud-Kivu en République démocratique du Congo, a été le théâtre d’une tragédie. Au moins 25 personnes ont perdu la vie à la suite d’éboulements provoqués par les pluies diluviennes qui se sont abattues dans la nuit de mardi à mercredi, selon les médias citant des sources locales.

Les quartiers de la ville ont été touchés, avec des maisons cédant sous la pression des pluies torrentielles. Les dégâts matériels sont considérables, comme l’ont rapporté les sources de la société civile locale. Cette nouvelle catastrophe survient à peine une semaine après qu’un éboulement ait coûté la vie à au moins 20 personnes dans le village de Kalingi, en territoire de Mwenga du Sud-Kivu.

Lire aussi : RDC : 218 cas de choléra dont 13 décès signalés à Lualaba

Les éboulements, une récurrence à Bukavu

La région est coutumière des inondations et des glissements de terrain pendant la saison des pluies, avec des conséquences souvent dévastatrices. La semaine dernière, les pluies diluviennes ont causé d’énormes dégâts à travers la province, laissant derrière elles un lourd bilan humain et matériel.

Les autorités locales et les organisations humanitaires sont mobilisées pour venir en aide aux victimes et évaluer l’ampleur des dégâts. La communauté internationale suit de près la situation dans cette région déjà éprouvée par des événements similaires par le passé.

Nécessité d’adopter des mesures préventives

Face à cette nouvelle tragédie, il est impératif de renforcer les mesures préventives et les infrastructures de résilience à Bukavu. Les habitants, déjà vulnérables, exigent des actions concrètes pour atténuer les risques lors des intempéries futures. La mobilisation des autorités locales et des organisations humanitaires est cruciale pour assurer la sécurité des communautés affectées et prévenir de nouvelles pertes humaines.

Lire aussi : Maroc : 2 900 personnes ont trouvé la mort dans un séisme