RDC : 34 millions € pour faciliter l’accès des filles à l’éducation

0
460
Education des filles RDC
La République Démocratique du Congo a reçu un financement de 34 millions $ pour faciliter l'accès des filles à l'éducation.

Le Forum mondial de l’éducation a accordé 34 millions € à la République démocratique du Congo (RDC) pour faciliter l’accès des filles à l’éducation. Le projet concerne toutes les filles des vingt-six provinces du pays.

Le ministère de l’enseignement primaire, secondaire et technique a reçu un financement de 34 millions $ pour faciliter l’accès des filles à l’éducation en RDC. Les fonds du Forum mondial de l’éducation faciliteront la scolarisation des filles. Selon l’Agence d’information d’Afrique Centrale, l’octroi de ces fonds est le fruit des efforts de lobbying menés par le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique, le professeur Tony Mwaba, lors du forum en mai dernier.

Lire aussi : RDC : 60 millions $ de la Banque mondiale pour assurer l’accès à l’éducation pour tous

Le projet a déjà été lancé à Tshikapa

Le projet couvrira toutes les filles des vingt-six provinces de la RDC. Il a récemment été lancé dans la ville de Tshikapa, dans la province du Kasaï, par le ministre britannique du développement et de l’Afrique, Andrew Mitchell, rapporte le média. L’initiative devrait promouvoir la scolarisation des filles, considérée comme un levier de développement.

Lire aussi: RDC : Près de 21500 enfants privés d’éducation à cause des conflits

Améliorer les conditions d’apprentissage des élèves

Le Forum mondial sur l’éducation qui s’est tenue en mai 2022 s’est concentré sur l’utilisation de la technologie, l’intelligence artificielle et l’expérience pour renforcer les systèmes éducatifs et les économies dans le monde. La participation du Pr Tony Mwaba à ce forum mondial devrait permettre de trouver des solutions pour améliorer les conditions d’études des élèves en RDC. L’objectif est de pérenniser et de renforcer la gratuité de l’enseignement primaire.

Lire aussi : RDC : 4 millions d’enfants de 6 à 11 ans n’ont pas accès à l’éducation (UNICEF)