République du Congo : 600 millions $ pour construire le centre de liquéfaction du gaz naturel à Pointe-Noire

0
644
Gaz naturel
La République du Congo a lancé les travaux de construction d’un Centre de liquéfaction de gaz naturel, d’un coût de 600 millions $.

La République du Congo a lancé la construction du Centre de liquéfaction de gaz naturel (CLNG) à Pointe-Noire. Le projet, dont le coût est estimé à 600 millions de dollars, permettra de répondre à la demande nationale en gaz liquéfié.

Le Président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, a lancé la construction du Centre de Liquéfaction de Gaz Naturel (GNL). Le projet sera installé à Pointe-Noire, la capitale économique du pays. Il nécessitera un investissement de près de 600 millions $. Sa construction permettra de répondre à la demande nationale en gaz naturel liquéfié.

Lire aussi : Congo : 982,4 millions $ pour construire une usine de méthanol afin de favoriser la production de gaz butane

Une capacité de production de 6 millions de tonnes prévue pour la première phase

Le projet sera réalisé en plusieurs phases. La première prévoit une production d’environ 6 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié. La deuxième phase permettra d’augmenter la capacité de production à 4 millions de tonnes supplémentaires. La construction devrait être achevée d’ici 2025. Une fois construit, le projet sera l’un des plus importants du pays.

Lire aussi: République du Congo : Eni lance un projet de production de GNL de 5 milliards $

Avec ce projet, le Congo pourrait devenir un exportateur de GNL

Selon le gouvernement, la mise en œuvre du projet permettra au Congo de devenir un exportateur de gaz naturel liquéfié. « Ce projet permettra de lancer un nouveau volet dans la dynamique de valorisation du patrimoine gazier de la République du Congo », rapporte Xinhua, citant le ministre congolais des Hydrocarbures, Bruno Jean-Richard Itoua. La construction du centre permettra également de résoudre le problème de la pollution de l’environnement à Pointe-Noire et ses environs.

Lire aussi : Afrique centrale : Un réseau régional d’oléoducs et de gazoducs pour lutter contre la pauvreté énergétique