RDC : de plus en plus des cas de choléra dans les camps de déplacés

0
53
Choléra - RDC
En RDC, on enregistre une forte hausse des cas de choléra sont les camps des déplacés notamment dans le Nord-Kivu.

En République Démocratique du Congo (RDC), on enregistre une forte hausse des cas de choléra sont les camps des déplacés notamment dans le Nord-Kivu. Un constat qui Médecins sans frontières à tirer la sonnette d’alarme.

En septembre 2023, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) alertait déjà sur la crise sanitaire dans l’Est de la RDC. « La vie de millions de personnes est en danger, en raison de la fragilisation du système de santé perturbé par la persistance des conflits armés et le déplacement de la population » indique l’OMS.

Augmentation des risques d’épidémies mortelles

121 personnes ont perdu la vie suite à la récurrence du choléra dans le Nord-Kivu. Les conflits armés et le déplacement des populations sont des facteurs favorisant des risques d’épidémies mortelles en RDC. Boureima Hama Sambo, représentant de l’OMS en RDC  précise que : « Tous ces facteurs augmentent le risque d’épidémies mortelles de rougeole, de choléra, de malaria, de Covid-19, de polio, de méningite, de variole et de peste ». Plus de 29 000 cas suspects de choléra ont été recensés dans les six provinces de l’Est de la RDC. Ce lundi, Médecins sans frontières procède à la sensibilisation sur la gravité de la situation en RDC.

Lire aussi : Afrique de l’Ouest : La FAO engage le plan d’éradication de la peste des petits ruminants

Justin Mbuya le responsable des activités médicales MSF à Kanyaruchinya explique : « Ça a commencé à augmenter depuis le 11 septembre de cette année. Le niveau d’hygiène dans les camps de déplacés est vraiment précaire. Il n’y a pas assez d’approvisionnement d’eau. Et tout cela fait qu’il y a une augmentation et une reprise de cas de choléra dans les camps de déplacés ». Déplorant la situation, Justin Mbuya poursuit : « Aujourd’hui, il y a 1 500 ménages déplacés lors de ces derniers affrontements et qui vivent dans des conditions vraiment inacceptables. Ils vivent dans des conditions où ils n’ont pas de toilettes, ils sont sans-abris, c’est très complexe ».

Lire aussi : RDC : le gouvernement s’engage pour l’éradication du choléra et d’autres maladies diarrhéiques d’ici 2027

Plusieurs cas de rougeole également enregistrés

En plus du choléra, la RDC fait face à d’autres épidémies, telles que la rougeole. Environ 126 000 cas de rougeole ont été signalés dans les six provinces de l’Est de la RDC en 2023. 2 169 personnes ont été tuées par cette maladie cette année. Comparée à l’année dernière, c’est un chiffre énorme. En effet, en 2022, quelque 15 000 cas ont été répertoriés pour 166 décès à la même période.

Lire aussi : RDC : les travailleurs humanitaires exposés à plus de 217 incidents sécuritaires depuis le début de l’année

Se prononçant sur les problèmes rencontrés avec l’épidémie du choléra, le responsable des activités médicales MSF à Kanyaruchinya déclare : « À nous seuls, on n’arrive pas à couvrir tous les camps. Donc nous avons besoin d’autres acteurs pour se rallier à nous et essayer de diminuer ou de bannir cette épidémie qui est en train de reprendre dans les camps de déplacés ».

Lire aussi : Mozambique : les cas de choléra ont été multipliés par dix depuis le passage du cyclone Freddy

Lire aussi : RDC : 218 cas de choléra dont 13 décès signalés à Lualaba