République du Congo : 136,10 millions € pour financer un Projet d’accélération de la transformation numérique

0
614
Numérique
La République du Congo a lancé le Projet d'accélération de la transformation numérique d’un coût de 136,10 millions €.

La République du Congo a lancé le volet européen du « Projet d’accélération de la transformation numérique ». Le projet contribuera à accélérer la transformation numérique du pays et soutiendra la modernisation des systèmes d’information de l’administration publique.

Le Premier Ministre de la République du Congo, Anatole Collinet Makosso, a lancé la semaine dernière le volet européen du « Projet d’accélération de la transformation numérique ». La mise en œuvre du projet nécessitera un investissement de 136,10 millions €. L’initiative sera mise en œuvre par une unité de gestion de projet (UGP) sous la tutelle du Ministère des Postes, des Télécommunications et de l’Économie numérique, indique un communiqué de la Banque européenne d’investissement (BEI).

Lire aussi : La République du Congo investira 553,2 millions $ dans le secteur numérique au cours des cinq prochaines années

Un projet financé par la Banque mondiale, l’UE et la BEI

Le projet sera financé par trois partenaires au développement. Il s’agit de l’Union européenne (15,22 millions €), la BEI (25,86 millions €) et la Banque Mondiale (93,30 millions €). Il fait partie du Plan national de développement 2022-2026 et la stratégie « Congo Digital 2025 ». L’objectif du projet est d’accélérer la transformation numérique au Congo en tant que source d’emplois et vecteur d’une meilleure gouvernance.

Lire aussi: RDC : Nuru boucle sa levée de fonds avec 40 millions $ collectés

Le projet renforcera la gouvernance à travers la digitalisation

L’initiative soutiendra la modernisation des systèmes d’information de l’administration publique et le développement de l’économie numérique dans le pays. En effet, le volet européen du projet mettra l’accent sur le renforcement de la gouvernance à travers la digitalisation, l’amélioration de l’employabilité. Il favorisera le renforcement des compétences numériques de la population congolaise, la protection des données personnelles et la cyber sécurité. Sa mise en œuvre permettra au pays de se doter des systèmes informatiques prioritaires, dans les secteurs de l’enseignement supérieur et de la santé.

Par ailleurs, l’initiative contribuera à la réduction des inégalités et renforcera l’inclusion sociale à travers la digitalisation. Elle mettra un accent particulier sur la formation aux compétences numériques des jeunes et l’autonomisation économique des femmes.

Lire aussi : République du Congo : Airtel Africa et l’UNICEF s’associent pour stimuler l’apprentissage numérique dans les écoles

Lire aussi: Irawo lance son programme « Réussir sa levée de fonds » en partenariat avec Moulaye Tabouré

Lire aussi : RDC : la Rawbank et la Kadea Academy signent un partenariat pour offrir des formations numériques accessibles à tous

Lire aussi : She Code Africa s’associe à Google et Coursera pour la formation des femmes africaines dans le domaine du numérique

Lire aussi : L’UE et Finnfund s’associent pour un investissement de 1 milliard € dans les infrastructures numériques en Afrique subsaharienne