Rwanda : des drones déployés pour lutter contre les crimes environnementaux

0
171

Le Rwanda prend des mesures audacieuses pour combattre la criminalité environnementale en lançant une initiative innovante : l’utilisation des drones. Ils seront déployés pour surveiller, détecter, et collecter des preuves sur les activités illégales qui menacent l’Environnement.

Dans un contexte où la criminalité environnementale prend de l’ampleur chaque année, les autorités rwandaises ont adopté une nouvelle stratégie pro-Environnement. Il s’agit de l’utilisation des drones qui sont décrits comme « des gardiens dans le ciel ». Ils joueront un rôle essentiel dans la surveillance et la prévention des activités nuisibles telles que l’exploitation minière illégale, l’empiètement sur les zones protégées et la pollution de l’eau.  

Le projet est porté par le Bureau d’enquête rwandais (RIB) et le ministère de l’Environnement. Il vise à protéger les terres, l’eau et les forêts du pays, tout en soutenant les ambitions de neutralité carbone d’ici 2050.

Lire aussi : Rwanda : REMA lance un projet pilote d’utilisation du gaz de cuisson dans les écoles

Soutenir les efforts pro-Environnement

Le ministre de l’Environnement, Jean d’Arc Mujawamariya, a souligné que les drones soutiendront les efforts du Rwanda en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. Le pays pourra ainsi atteindre ses objectifs en matière de protection de l’Environnement. Le Rwanda s’est engagé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 38 % d’ici 2030, dans le cadre de sa stratégie de croissance verte et de résilience climatique.

Avec les drones, explique Jean d’Arc Mujawamariya, le pays pourra répondre et contrôler les activités qui endommagent son environnement. Parmi celles-ci, il y a la dégradation des terres, la pollution de l’eau et l’exploitation forestière illégale. Il s’agit des activités découvertes principalement dans les zones protégées. Les experts en Environnement ont également mentionné la nécessité de lutter contre l’empiètement sur les zones tampons des plans d’eau, comme la rivière Nyabarongo.

Lire aussi : 17 pays renforcent leur lutte contre le financement du terrorisme

Consolider les instruments légaux contre les crimes environnementaux

Le président Paul Kagame a déjà exprimé sa préoccupation face à la pollution de la rivière Nyabarongo. Celle-ci a été causée par l’érosion des sols et les activités minières. Les drones aideront à identifier les coupables les auteurs de ces actes. Ils permettront également la collecte des preuves nécessaires aux poursuites judiciaires.

Les drones devront jouer un rôle crucial dans la détection précoce de ces incendies. Ils permettront au gouvernement d’avoir une réponse rapide et adaptée devant minimiser les dommages. Les autorités rappellent que la préservation de l’Environnement est une responsabilité partagée, et les contrevenants aux lois environnementales seront désormais traqués de près grâce à cette technologie de pointe.

Lire aussi : Le Rwanda pourrait économiser 200 millions $ sur huit ans en réduisant la pollution de l’air à Kigali