Rwanda : KIFC a lancé un fonds de 50 millions $ pour soutenir les entreprises FinTech

0
632
Une photo de l'assemblée lors du Rwanda Business Forum, Dubaï février 2022.

Le Centre financier international de Kigali (KIFC) a lancé un fonds de 50 millions $. Le Fonds accompagnera les entreprises africaines de technologie financière (FinTech). 

Un fonds de 50 millions $ initié par KIFC soutiendra les entreprises FinTech opérant sur le continent africain. Cette initiative favorisera les investissements locaux dans ces types d’entreprises. « Créer un écosystème de technologies financières florissant facilitera l’augmentation des investissements à travers le continent ». C’est ce qu’a déclaré Nick Barigye, le PDG de Rwanda Finance Limited (RFL). 

Lire aussi: La fintech Ozow a obtenu 48 millions $ pour étendre ses activités dans plusieurs pays africains

Selon le New Times, le KIFC vise à fournir un environnement propice aux investissements. L’objectif est de stimuler les niveaux d’entrepreneuriat et de compétences numériques nécessaires à la construction d’un écosystème FinTech émergent. 

Les progrès technologiques ont vu le développement des licornes basées en Afrique en particulier dans le domaine FinTech. Elles proposent des solutions de paiement ou bancaires. KIFC a déclaré que plusieurs de ces licornes ont cherché Kigali comme base afin de consolider leurs opérations régionales.

Lire aussi : Un fonds de 200 millions $ pour soutenir les startups africaines en phase de croissance

Au Rwanda, il existe des opportunités de marché pour les entreprises de technologie financière. Plusieurs facteurs ont favorisé les investissements dans les FinTech dans le pays. On note la facilité d’enregistrement d’une entreprise en 6 heures. Un écosystème réglementaire favorable à l’innovation et l’accès à des investisseurs de classe mondiale.