Rwanda : le système électronique sera utilisé pour mieux financer l’alimentation scolaire

0
767
Gaspard Twagirayezu, ministre d'État chargé de l'enseignement primaire et secondaire, Rwanda

Le gouvernement rwandais a opté pour l’utilisation du système de gestion des données scolaires (SDMS) pour faciliter le financement de l’alimentation scolaire. 

Le système électronique permettra aux écoles d’accéder plus facilement aux fonds alloués par le gouvernement. C’est ce qu’a déclaré le ministère de l’éducation. Avec ce système, le financement ira à temps. Il permettra de mieux gérer le programme d’alimentation scolaire. 

Le système résoudra les problèmes de retard dans la réception des fonds dans certaines écoles. 

Un système plus pratique

D’après The new times , le système SDMS permet aux chefs d’établissement d’enregistrer tous leurs élèves. Ensuite, le ministère des Finances et de la Planification économique peut facilement accéder au système. Ainsi, il est plus facile de savoir précisément le montant d’argent qu’il faut allouer aux écoles.

Lire aussi: Rwanda : le gouvernement prolonge le temps d’enseignement scolaire de cinq heures par semaine

« Par exemple, chaque trimestre, nous devons réévaluer le nombre d’étudiants et combien d’argent donner aux écoles. Ce qui prend parfois beaucoup de temps et retarde les fonds. Mais en travaillant continuellement avec le ministère des Finances, le problème sera résolu ». C’est ce qu’a déclaré Gaspard Twagirayezu, le ministre d’État chargé de l’enseignement primaire et secondaire. 

Le deuxième trimestre de l’année scolaire a commencé le 10 janvier. Plus de 6,7 milliards de Frw (environ 6 millions $) devraient être dépensés dans le programme d’alimentation scolaire pendant cette période. Le soutien du gouvernement se compose de 56 Frw par jour comme contribution à l’alimentation de chaque élève pendant qu’il est à l’école.