Rwanda : l’initiative des ‘hôpitaux verts’ lancée pour un environnement sain

0
218
Le président rwandais Paul Kagamé lors d'une campagne de plantation d'arbres.

Le gouvernement rwandais s’est fixé l’objectif de planter deux millions d’arbres dans et autour des établissements de santé. Pour concrétiser cette vision, les ministères de l’Environnement et de la Santé ont lancé la campagne « Hôpitaux verts ». Cette opération de plantation vise à instaurer des espaces dynamiques favorables à la santé et à l’environnement.

Le 25 novembre dernier, le district de Bugesera a été le point de départ de cette initiative, avec plus de 1 400 arbres plantés autour du centre de santé de Ntarama. L’objectif à terme : deux millions d’arbres à travers tous les hôpitaux et plus de 1 500 établissements de santé du pays. Le ministre de la Santé, Sabin Nsanzimana, souligne l’importance de cette démarche, précisant qu’à ce jour, 20 000 arbres ont déjà été plantés.

Lire aussi : Le Nigeria lance une campagne de plantation de 200 millions d’arbres contre la désertification

Vers un Rwanda plus vert et plus sain

Cette initiative s’inscrit dans la vision globale du gouvernement rwandais de préserver l’environnement et d’améliorer la santé publique. Des études ont démontré que la présence d’espaces verts favorise le rétablissement des patients, réduisant leur durée d’hospitalisation. Un engagement qui s’aligne sur les efforts nationaux, où le Rwanda prévoit de planter 63 millions d’arbres d’ici fin 2023 pour exploiter le marché mondial du carbone.

Le Rwanda, ayant lancé récemment le fonds d’investissement climatique Ireme Invest, cherche à financer des projets dans des domaines cruciaux. Ils sont : l’énergie propre, la mobilité intelligente, les villes durables, l’agriculture intelligente face au climat, l’augmentation de la couverture forestière et la gestion des déchets.

Moins d’émissions, plus de préservation des sols

Le plan d’action climatique sur 10 ans vise à réduire de 38 %, soit 4,6 millions de tonnes, les émissions de carbone d’ici 2030, avec un accent particulier sur le secteur forestier. Au-delà des bénéfices pour le climat et la santé, cette initiative contribue également à lutter contre l’érosion des sols, crucial dans un pays où l’agriculture joue un rôle central dans l’économie. Cela constitue un pas significatif pour un Rwanda plus vert et plus sain.

Lire aussi : Le Rwanda veut planter 43 millions d’arbres pour lutter contre la désertification