Sahel : plusieurs pays seront touchés par l’insécurité alimentaire (rapport)

0
516
Sahel
Plus de 44,8 millions de personnes dans le Sahel seront touchées par l'insécurité alimentaire et nutritionnelle de juin à août 2023.

Un rapport régional sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle du Sahel révèle que plus de 44,8 millions de personnes seront touchées par l’insécurité alimentaire et nutritionnelle de juin à août 2023.

Parmi les pays concernés, le Sénégal figure parmi ceux qui dépassent la barre d’un million de personnes menacées. Le Nigeria compte environ 24,8 millions de personnes affectées, suivi du Burkina Faso, du Niger, du Cameroun, du Tchad, du Ghana, du Mali, de la Sierra Leone et de la Côte d’Ivoire. La disponibilité alimentaire se détériorera au cours de la période de projection, car les stocks des ménages s’épuiseront. Ce qui aura un impact négatif sur la consommation alimentaire et les moyens de subsistance.

Lire aussi : 48 millions de personnes touchés par l’insécurité alimentaire en Afrique d’ici juin (ONU)

Il urge de prendre des décisions adéquates à la situation

Les zones les plus touchées seront principalement en Mauritanie, au Mali et au Niger. Cependant, dans les pays côtiers tels que la Côte d’Ivoire, la Guinée, le Bénin et le Ghana, ainsi que dans certains pays du Sahel comme le Sénégal et le Mali, la disponibilité alimentaire peut améliorer la consommation alimentaire et protéger les moyens de subsistance. Il est essentiel de prendre des mesures pour faire face à cette situation critique d’insécurité alimentaire dans la région du Sahel et protéger les populations vulnérables.

Lire aussi : L’Afrique a besoin d’une aide accrue pour faire face au changement climatique, à la dette et à l’insécurité alimentaire

Lire aussi : Sommet africain sur le climat : Les États-Unis investissent 30 millions de dollars pour renforcer la sécurité alimentaire