fbpx
26 C
Cotonou
mardi 29, novembre 2022

Le SEFA obtient un don de 64 millions $ pour accroître les investissements dans l’énergie durable en Afrique

À lire absolument

Le Fonds pour l’énergie durable en Afrique a reçu un financement de 64 millions $. Ce financement permettra d’accroître l’accès à une énergie propre, abordable et fiable en Afrique.

Le Fonds pour l’énergie durable en Afrique (SEFA) a obtenu une subvention de 64 millions $. Il s’agit d’un fonds fiduciaire multi-donateurs géré par la Banque africaine de développement. Le financement provient de l’Agence norvégienne de coopération au développement (NORAD) et de l’Alliance mondiale pour l’énergie au service des populations et de la planète (GEAPP). Les subventions ont été annoncées lors d’une table ronde organisée en marge de la COP27.

Lire aussi : Afrique : 100 millions € de l’Allemagne dans les énergies renouvelables

Plus d’investissements pour l’Afrique

La subvention contribuera à accroître l’accès à une énergie propre, abordable et fiable pour les communautés en Afrique. Ce soutien financier permettra au Fonds de catalyser et de mobiliser des fonds supplémentaires pour des projets d’énergie durable, explique Joseph Nganga, directeur exécutif du GEAPP pour l’Afrique. « Ces contributions vont permettre au SEFA de renforcer ses investissements au cours des prochaines années », ajoute Daniel Schroth, directeur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique à la BAD.

La Norvège a déjà investi 54,72 millions $ dans le SEFA

Le SEFA fournit des financements concessionnels pour attirer les investissements du secteur privé dans les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique, indique la BAD. « Le SEFA joue un rôle essentiel en catalysant le développement de l’énergie durable en Afrique », a déclaré le directeur général de la Renewable Energy Performance Platform, Geoff Sinclair. Avec ce nouveau décaissement, la Norvège porte sa contribution au Fonds à 54,72 millions $, précise la ministre norvégienne du développement international, Anne Beathe Tvinnereim.

LIRE AUSSI  Le Kenya et l’Ouganda conviennent d’un cadre pour faciliter l’exportation du poisson vers la RDC
LIRE AUSSI  L’économie rwandaise devrait croître de 6,9 ​​% en 2022, selon la BAD

Lire aussi : Le FEDA investit dans Ecowgas pour faciliter le déploiement du GNL en Afrique de l’Ouest

À la une