Sénégal : Le parc automobile du transport terrestre en cours de renouvellement

0
1265
Parc automobile
Un parc automobile au Sénégal

Le gouvernement veut moderniser le secteur du transport terrestre au Sénégal. Le projet concerne aussi bien les taxis que les gros-porteurs. Les véhicules vétustes encore en usage seront progressivement retirés de la circulation.

Le Sénégal a lancé un projet de renouvellement du parc automobile dans le secteur du transport terrestre public. Plus de 45 000 véhicules vétustes ont été identifiés sur le réseau routier. On retrouve parmi eux des gros-porteurs, des minibus, des sept places et des cars. Nombre d’entre eux servent au transport en commun et sont communément appelés « taxis ».

Lire aussi : Le Sénégal inaugure son train express pour moderniser les transports à Dakar

Le gouvernement sénégalais a mis en place le Fonds de développement des transports terrestres (FDTT) qui aura pour mission de moderniser le système de transport public. Le secrétaire général de la structure, Modou Kane Diao, a déclaré hier qu’il faudra 1,90 milliard $ à l’État pour renouveler le parc automobile dans le secteur. Selon l’administrateur du Fonds, Babacar Gaye, même les véhicules mis en circulation au début des années 2000 sont déjà vétustes. Ils seront donc retirés de la circulation de façon progressive.

Lire aussi: Sénégal : le gouvernement inaugure une zone d’activité des professionnels de l’automobile

« Nous démarrons un processus de renouvellement des véhicules de transports. Aujourd’hui, une quinzaine de taxis a été offert aux opérateurs de Thiès. (…) Nous sommes aussi en train de travailler sur un projet de mille et quelques gros porteurs » a déclaré l’administrateur du FDTT, cité par l’Agence de presse africaine. Les véhicules sept places, servant de taxis interurbains, seront retirés du réseau routier et une prime de casse sera accordée aux opérateurs, rapporte le Sud Quotidien. Les cars rapides et autres «Ndiaga-Ndiaye» seront également éjectés du système de transport en commun, a indiqué Babacar Gaye.

Lire aussi : Sénégal : lancement d’un fonds pour le développement des transports terrestres
Fidèle DJIMADJA