Sénégal : vers la construction d’un laboratoire dans chaque capitale régionale

0
839
Laboratoire
Le Sénégal entend lancer un programme spécial, qui permettra le développement de laboratoires dans chaque capitale régionale du pays

Le programme vise à doter chaque région des outils nécessaires, pour les rendre capables de faire des diagnostics sur place, sans se déplacer vers d’autres régions. 

Le Sénégal entend lancer un programme spécial, qui permettra le développement de laboratoires dans chaque capitale régionale du pays. L’objectif est de pouvoir faire sur place les diagnostics en cas d’épidémies. L’annonce a été faite mardi par le Directeur des laboratoires, Amadou Moctar Dièye, lors de la réunion annuelle du projet Réseau d’Afrique de l’Ouest des Laboratoires de biologie médicale (RESAOLAB).

« Nous travaillons sur un programme spécial de développement des laboratoires dans chaque capitale régionale », a déclaré Amadou Dièye, cité par l’APS. Ce programme dotera chaque région des outils nécessaires, afin qu’en cas d’épidémie, elles « soient capables de faire le diagnostic sur place et que les populations puissent faire leurs analyses sans quitter une région pour une autre ».

Lire aussi: Das Labor entend ouvrir un laboratoire de pointe cette année au Togo

Des services de biologie médicale de meilleure qualité

Grâce au RESAOLAB, le Sénégal a pu produire « un manuel de biosûreté, de biosécurité et de transport des échantillons et un manuel de surveillance intégrée sur la résistance aux antimicrobiens ». Ces guides permettront d’offrir des services biomédicaux de meilleure qualité. Par ailleurs, le programme a favorisé la décentralisation des tests Covid-19 au laboratoire national de référence à Thiès.

Notons que le RESAOLAB œuvre dans sept pays d’Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Guinée, Mali, Niger, Sénégal et Togo). Il est conçu avec les acteurs de santé ouest-africains et les ministères de la Santé des sept pays membres.

Lire aussi: Maroc : Les premiers tests africains de dépistage du cancer du sein et de la leucémie seront bientôt disponibles