L’Égypte prévoit de finaliser des accords d’une valeur de 25 milliards $ lors de la COP27

0
608
Énergie renouvelable
En Égypte, l’Autorité générale de la zone économique du canal de Suez entend signer des contrats de projets d’énergie renouvelable d’une valeur de 25 milliards $.

Selon le média égyptien Amwal Al Ghad, plusieurs contrats portant sur des projets d’énergie renouvelable seront conclus, lors de la Conférence de Charm el-Cheikh de 2022 sur les changements climatiques (COP27).

En Égypte, l’Autorité générale de la zone économique du canal de Suez (SCZone) prévoit de signer des contrats de projets d’énergie renouvelable d’une valeur de 25 milliards $. Les accords seront conclus à l’occasion de la COP27, qui se tiendra en Égypte, en novembre.

Lire aussi: Hôte de la COP 27, l’Égypte a un plan de transition énergétique « très décevant »

Sur les 16 accords prévus entre l’organisation et des entreprises internationales depuis mars, environ cinq pourraient aboutir à des accords définitifs lors de la conférence. Le montant total des accords faisant l’objet de négociation est estimé à 45 milliards $. « La SCZone a pour vision de devenir une plaque tournante régionale et mondiale pour la production de carburant vert. La finalisation de plusieurs projets et contrats coïncident avec l’accueil par l’Égypte de la Cop27 », a déclaré samedi le président Waleid Gamal El-Dein.

L’Égypte, qui vise à augmenter ses sources d’énergie renouvelable à 42% d’ici 2035, a intensifié ses efforts ces derniers mois, en prélude à la COP27. Le pays a récemment annoncé qu’il recherchait un financement climatique pour quatre projets nécessitant plus de 18 milliards $ d’investissements.

Lire aussi: L’Égypte recherche 18 milliards $ pour financer des projets d’énergie renouvelable afin de remplacer les centrales thermiques