L’Afrique du Sud conclut un accord avec l’Inde pour stimuler la production locale de vaccins

0
579
Vaccins Afrique
Le Serum Institute of India a signé cette semaine un accord avec le sud-africain Aspen Pharmacare pour fabriquer quatre vaccins utilisés en Afrique.

Le Serum Institute of India a signé cette semaine un accord avec le sud-africain Aspen Pharmacare pour fabriquer quatre vaccins utilisés en Afrique. L’accord a été salué comme une bouée de sauvetage pour la production locale de vaccins, qui risquait l’arrêt, faute de commandes.

Quatre vaccins pédiatriques de routine, à savoir les vaccins antipneumococcique, antirotavirus, méningococcique et hexavalent, ​​seront fabriqués en Afrique du Sud à partir de substances médicamenteuses fournies par le Serum Institute. Ils seront produits sous la marque Aspen, commercialisés et distribués à travers l’Afrique via des accords avec les gouvernements, les organisations internationales et le marché privé.

Lire aussi: Aspen négocie avec les dirigeants africains pour accroître la demande des vaccins contre la Covid-19

Cette annonce intervient alors que la chaîne de production de vaccins d’Aspen Pharmacare en Afrique du Sud est inactive depuis plusieurs mois. L’année dernière, la société a signé un contrat avec Johnson & Johnson (J&J) pour produire son propre vaccin contre la Covid-19, Aspenovax.

Au cours des deux premiers mois, l’usine n’a pas reçu une seule commande. Le manque d’intérêt pour le vaccin risquait de compromettre la viabilité d’une chaîne de fabrication de 450 millions de doses. Aspen avait alors envisagé de tourner la production vers des analgésiques ou d’autres produits, tout en restant disponible pour les vaccins covid de J&J et Aspenovax en cas de demande.

Lire aussi: Afrique du Sud : l’usine de vaccins d’Aspen pourrait fermer faute de commandes